Accueil | Actualités | Médias | Perte de confiance dans les médias : aux États-Unis aussi
Pub­lié le 13 décembre 2017 | Éti­quettes :

Perte de confiance dans les médias : aux États-Unis aussi

Depuis la victoire de Donald Trump face à Hillary Clinton en novembre 2016 — au grand désespoir des médias dominants américains — les rapports entre ces derniers et le nouvel exécutif n’ont cessé de se détériorer. Si en France la confiance dans les médias et les journalistes s’affaiblit régulièrement, qu’en est il aux États-Unis ? Le Poynter media trust survey répond en partie à la question à travers une enquête menée en novembre 2017 auprès de 2100 américains.

L’indice global de confiance dans les médias est assez équilibré, à la question « Avez-vous confiance dans les médias » les réponses sont :

  • Une grande confiance   12%
  • Plutôt confiance             37%
  • Plutôt pas confiance     39%
  • Pas confiance du tout   13%

Mais au même moment 69% des sondés répondent « que les médias tendent à favoriser un côté » (tend to favor one side), un côté que l’on devine plus Démocrate que Républicain. Mais si on remonte dans le temps on constate que la confiance s’effondre dans le secteur plus spécifique de la presse, passant d’un indice positif supérieur à 70% aux alentours de 30/40%.

Avez vous confiance dans la presse ? Réponses positives

  • 1970 72%
  • 1997 52%
  • 2005 44%
  • 2016 32%
  • 2017 41%

Cette embellie entre septembre 2016 et novembre 2017 peut sembler étrange mais elle s’explique par l’évolution des attitudes partisanes entre Démocrates et Républicains (anti-Trump et pro-Trump en 2017) qui divergent fortement. Entre 1997 et 2017 l’indice de confiance des Démocrates progresse de vingt points alors que celui des Républicains diminue de vingt-cinq points. En 2017 les Démocrates ont confiance dans la presse à 74% et les Républicains à seulement 19%.

Alors que 44% des sondés pensent que « les médias fabriquent des histoires au sujet de Donald Trump », ils sont 31% à estimer que « oui, les médias sont l’ennemi du peuple ». La dichotomie entre les opinions des Démocrates et celles des Républicains ne fait au fond que confirmer un état de fait connu : la majorité des médias sont hostiles à Donald Trump et aux Républicains et remportent la confiance des Démocrates et des anti-Trump, l’art de tourner en rond.

L’enquête complète de Poynter (en anglais) est à télécharger ici.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This