Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Actualité de l'Ojim | Nos vœux pour 2021
Nos vœux pour 2021

1 janvier 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Actualité de l'Ojim | Nos vœux pour 2021

Nos vœux pour 2021

Nos vœux pour 2021

Quelle note donner à 2020 ? Zéro sur 20 ? Une année presque blanche, Covid 19, confinements variés suivant les moments et errements (variés aussi) gouvernementaux. Hystéries collectives en tout genre, surveillance des voisins et par les voisins, vaccins discutés, annonces de la xème vague (nous ne faisons pas de pronostic sur le numéro), Bill Gates et George Soros héros de l’année, la liste est longue et peu encourageante. Mais la vie continue, alors prêtons nous à la jolie tradition des vœux pour nos lecteurs et nos rédacteurs. Cinq vœux seulement, mais bien sentis.

  1. Tout d’abord virus ou pas virus, vague ou vaguelette que l’on cesse de nous men­tir et de nous men­er en bateau. Nous ne con­nais­sons pas l’origine de la pandémie mais nous con­sta­tons qu’elle a con­sti­tué une for­mi­da­ble aubaine pour restrein­dre les lib­ertés concrètes.
  2. En liai­son avec ce qui précède, le retour de nos lib­ertés. Lib­ertés de cir­cu­la­tion, de tra­vail, d’expression, d’opinions. Et pour com­mencer l’abrogation des lois lib­er­ti­cides Pleven, Gayssot, Taubi­ra, et la loi Avia mise défini­tive­ment à la poubelle.
  3. Le déman­tèle­ment des GAFAM (je sais, je sais, ce sera dif­fi­cile avec l’élection de Joe Biden, leur can­di­dat…) qui chaque jour un peu plus déci­dent de ce qui peut être dit, écrit, filmé, limant nos lib­ertés au nom des pseu­dos valeurs de leurs sociétés.
  4. Que Radio France devi­enne un vrai ser­vice pub­lic au ser­vice du pub­lic au lieu d’être une officine de pro­pa­gande libérale lib­er­taire. Radio France qui par­tic­i­pait en sep­tem­bre à la cam­pagne #Défendon­sLaL­ib­erté et demandait en décem­bre notre inter­dic­tion à notre hébergeur.
  5. Et pour vous lecteurs, la grande san­té, de l’humour, de l’amour (ça rime), et que vous soyez encore plus nom­breux à nous suiv­re qu’en 2020.

Chez moi en Nor­mandie, en arrosant de cal­va­dos la bûche du bout de l’an avant de la met­tre dans la chem­inée , on dit : « À l’an prochain, et si nous ne sommes pas plus que nous ne soyons pas moins ».

Claude Chol­let
Président

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.