Accueil | Actualités | Médias | Metronews : fin de partie le 3 juillet
Pub­lié le 19 juin 2015 | Éti­quettes :

Metronews : fin de partie le 3 juillet

Les quotidiens gratuits sur la fin ? Selon Presse News, le quotidien Metronews sera imprimé et distribué pour la dernière fois le vendredi 3 juillet.

Fin mai, le groupe TF1, qui est son actionnaire unique, avait annoncé qu'il allait stopper l'édition papier, 13 ans après son lancement. En revanche, la marque « Métro » sera conservée grâce au site internet, qui va subir de profonds changements.

Cette transformation entraînera la suppression de 60 postes sur les 93 existants. Le groupe TF1, déjà fragilisé par la probable fermeture de LCI, a assuré que « le reclassement interne au sein du groupe TF1 sera privilégié, afin de réduire le nombre de licenciements ».

Lancé en 2002, Metronews a enregistré en 2010 plus de 10 millions d'euros de pertes. De son côté, le gratuit 20 Minutes est également en difficulté. En janvier, il avait annoncé qu'il ne paraîtrait plus le mardi pour faire des économies.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This