Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Médias allemands : « le sujet des réfugiés est interdit »

5 février 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Médias allemands : « le sujet des réfugiés est interdit »

Médias allemands : « le sujet des réfugiés est interdit »

Accueil | Veille médias | Médias allemands : « le sujet des réfugiés est interdit »

Médias allemands : « le sujet des réfugiés est interdit »

5 février 2016

Célèbre présentateur de la ZDF, qu’il a quittée en 2015, Wolfgang Herles a égratigné un peu plus l’image des médias allemands, déjà bien entamée.

Dans une émis­sion en direct sur la radio Deutsch­land­funk, il a en effet déclaré que les jour­nal­istes alle­mands man­quaient totale­ment de lib­erté d’ex­pres­sion, les con­signes étant dic­tées aux médias directe­ment depuis Berlin. « On a vu la même sit­u­a­tion lors de la réu­ni­fi­ca­tion alle­mande quand on nous a inter­dit de par­ler des nou­velles régions fédérales », a‑t-il com­men­té. Aujourd’hui, « le sujet des réfugiés est inter­dit, on ne peut pas en par­ler de manière négative ».

Et celui-ci d’as­sur­er que les directeurs de chaînes rece­vaient car­ré­ment des let­tres con­tenant les « souhaits » du gou­verne­ment… « Pour cette rai­son, la pop­u­la­tion ne nous fait plus con­fi­ance », a‑t-il ajouté.

Le lourd silence médi­a­tique sur les vio­ls de Cologne n’au­ra fait que ren­forcer ce sen­ti­ment. Il y a quelques mois, un autre jour­nal­iste fai­sait égale­ment des révéla­tions fra­cas­santes sur l’indépen­dance toute rel­a­tive des médias d’outre-Rhin.

Dans son livre, Udo Ulfkotte, ancien rédac­teur en chef du FAZ, racon­tait com­ment la CIA con­trôlait la presse alle­mande pour manip­uler l’opin­ion.

Crédit pho­to : DR

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés