Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
<span class="dquo">«</span> Lügenpresse » : la confiance entre médias et citoyens allemands est rompue

31 juillet 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | « Lügenpresse » : la confiance entre médias et citoyens allemands est rompue

« Lügenpresse » : la confiance entre médias et citoyens allemands est rompue

[Pre­mière dif­fu­sion le 3 févri­er 2016] Red­if­fu­sions esti­vales 2016

Dans un climat de défiance générale à son égard, la presse allemande n’a jamais été aussi mal en point.

Comme l’a rap­pelé Hilde­gard von Hes­sen am Rhein sur Boule­vard Voltaire, les Alle­mands « se détour­nent non seule­ment des édi­tions papi­er, mais aus­si des sites. Ce qui se passe en Alle­magne est énorme ». En effet, depuis 2014, la chute est douloureuse pour les grands titres d’outre-Rhin.

En sep­tem­bre 2015, six quo­ti­di­ens étaient dans le rouge, et le mois suiv­ant n’au­ra fait qu’ag­graver les choses. Chez nos voisins, on décrit cette ago­nie comme étant le résul­tat de « l’ef­fet Ulfkotte », du nom de cet ancien rédac­teur en chef du FAZ ayant révélé, dans son livre, com­ment la CIA con­trôlait toute la presse alle­mande pour manip­uler l’opin­ion.

Ajoutez à cela l’an­ti-pou­tin­isme déli­rant des prin­ci­paux quo­ti­di­ens, qui s’alig­nent out­rageuse­ment, cou­ver­tures après cou­ver­tures, sur la ligne atlantiste anti-russe, et surtout le silence de plomb entourant les vio­ls de masse de la nuit du Nou­v­el an, et le pub­lic se met à scan­der « Lügen­presse » (« presse menteuse ») à l’u­nis­son.

Le 29 avril 2014 dans la revue Cicero, Alexan­der Kissler écrivait : « Les jour­naux meurent. La rai­son en est que l’on écrit totale­ment hors-sol. En par­ti­c­uli­er sur les sujets qui con­cer­nent la Russie ou sur Akif Pir­inç­ci (accusé de manière manip­ulée d’avoir tenu des pro­pos inci­tant à la haine raciale durant une man­i­fes­ta­tion PEGIDA à Dres­de). Ce n’est pas ain­si qu’il con­vient de traiter les lecteurs. »

Cette ten­dance à la dis­sim­u­la­tion des prob­lèmes « poli­tique­ment incor­rects » et à l’absence de tout esprit cri­tique vis-à-vis de la poli­tique améri­caine ont con­duit les lecteurs à la méfi­ance vis-à-vis des médias tra­di­tion­nels et à leur réin­for­ma­tion par leurs pro­pres moyens sur inter­net. En France, la presse tra­di­tion­nelle, ultra-sub­ven­tion­née (par l’É­tat comme par Google), ne peut se van­ter de meilleurs résul­tats et sem­ble suiv­re, irrémé­di­a­ble­ment, la même pente.

Dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’O­jim

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.

Stéphane Kenech

PORTRAIT — Stéphane Kenech, ou l’histoire d’un jour­nal­iste d’images rêvant de s’ac­com­plir dans le reportage de guerre et d’in­ves­ti­ga­tion. Dans cette voca­tion en devenir, il se pas­sionne pour la Syrie au tra­vers de deux caus­es : le retour des dji­hadistes en France et la lutte con­tre le régime syrien. Par­fois au risque d’y oubli­er la déon­tolo­gie et de met­tre en dan­ger ceux qui lui font con­fi­ance.