Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Mark Zuckerberg, Facebook va bien merci

10 février 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Mark Zuckerberg, Facebook va bien merci

Mark Zuckerberg, Facebook va bien merci

Nous vous présentions il y a peu l’excellente biographie de Daniel Ichbiah (La Martinière édit.) consacrée au fondateur de Facebook. Après quinze ans d’existence, le réseau social se porte à merveille comme son rival Google. Et se prépare à un grand exercice de censure en grandeur réelle à l’occasion des élections européennes de mai 2019.

Tout va (presque) très bien Madame la Marquise

Oubliées les remon­trances (sévères) devant le Con­grès améri­cain ou (lénifi­antes) devant le Par­lement européen, oublié Cam­bridge Ana­lyt­i­ca, oubliés les comptes piratés, oubliées les cen­sures poli­tiques et les procès qui s’ensuivent, les affaires marchent et marchent bien.

C’est en mil­liards que l’on compte le nom­bre d’utilisateurs (2,3 mil­liards) du réseau social, de ses fil­iales What­sApp (1,5 mil­liards) ou bien Insta­gram (1 mil­liard). Même si un grand nom­bre de clients utilisent les trois sys­tèmes, le nom­bre total de « clients » doit dépass­er les trois mil­liards d’individus ou de sociétés et asso­ci­a­tions divers­es.

Le chiffre d’affaires total du groupe frôle les 56 mil­liards de dol­lars (+37%, mazette) et le béné­fice grimpe à un peu plus de 22 mil­liards de dol­lars. Peu de sociétés sor­tent un béné­fice qua­si égal à 40% de leur activ­ité. Et quand on paye peu ou pas d’impôts…

Sur le marché français, Facebook et Google raflent tout

Le Syn­di­cat des Régies Inter­net (SRI) pub­lie régulière­ment des sta­tis­tiques sur le marché pub­lic­i­taire en ligne. En 2018 ce marché en France est tout proche de 5 mil­liards d’euros en crois­sance de 717 mil­lions d’euros soit 17%. Sur ces 717 mil­lions de crois­sance Face­book et Google en ont raflé 674 mil­lions. Si on ajoute Ama­zon, il reste quelques bricoles pour les autres.

En cumu­lant Ama­zon, Face­book (et ses fil­iales) et Google ces trois drag­ons du numérique raflent 80% du marché. Les médias his­toriques, presse, radio, télévi­sion ne récoltent que 6% du marché de la pub­lic­ité numérique, une mis­ère. Autrement dit les GAFA affa­ment les autres moyens d’information tout en feignant de les soutenir.

Élections européennes en ligne de mire

Ah les fake news/infox, comme elles ont bon dos ! Elles per­me­t­tent aux élites libérales lib­er­taires de se décul­pa­bilis­er devant leurs défaites. Trump, le Brex­it, le duo Salvi­ni-Di Maio vain­queur en Ital­ie, ils n’y sont pour rien, le bon peu­ple a été trompé.

Mais plus jamais, les garde-fous se met­tent en place. Une loi est déjà en place en Alle­magne, la loi française anti infox votée en décem­bre 2018 va ren­tr­er pour la pre­mière fois en appli­ca­tion au mois de mars quand la péri­ode pré-élec­torale va com­mencer. Face­book s’y pré­pare, va ouvrir un cen­tre région­al d’opération à Dublin pour suiv­re l’élection. Il va con­trôler la pub­lic­ité poli­tique et bien enten­du les « dis­cours de haine ». La déf­i­ni­tion d’un dis­cours de haine étant proche de tout ce qui peut s’opposer à l’idéologie ou à la pra­tique libérale lib­er­taire, vous êtes prévenu de ce qui peut vous atten­dre.

Sur le même sujet

Related Posts

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision