L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Facebook, 29 millions de comptes piratés : same player shoots again ! A quand le tilt ?

24 octobre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Facebook, 29 millions de comptes piratés : same player shoots again ! A quand le tilt ?

Facebook, 29 millions de comptes piratés : same player shoots again ! A quand le tilt ?

24 octobre 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Désolés pour l’anglicisme, mais les joueurs de flipper nous comprendront. Le « même joueur peut rejouer » indique que vous avez gagné une partie gratuite. Tilt indique que vous avez trop secoué l’appareil et vous êtes éliminé. Facebook joue encore, mais avec les nerfs de ses utilisateurs.

Same player shoots again

Comme nous vous le disions début octo­bre, 50 mil­lions de comptes du réseau social ont été vic­times de piratage, dont une trentaine avec suc­cès. Par­mi les vic­times, quinze mil­lions ont vu leur nom, iden­ti­fi­ant, télé­phones et adress­es mail siphon­nés par des malveil­lants. Mais atten­tion pour qua­torze mil­lions, ce sont (d’après le réseau) : « Nom d’utilisateur, genre (sic), langue, statut mar­i­tal, reli­gion, ville d’origine, ville actuelle, date et lieu de nais­sance, édu­ca­tion, tra­vail, dix derniers endroits de géolo­lal­i­sa­tion, pages suiv­ies, quinze recherch­es les plus récentes »

Dans cette liste à la Prévert ne man­quent que vos habi­tudes sex­uelles (homophiles pas­sifs du Maine-et-Loire comptez vous, zoophiles nécrophages de La Varenne, gare à vous), le mon­tant de votre compte en banque et si vous avez voté (peu nom­breux) PS aux dernières élections.

Usage des données dérobées

Vous con­nais­sez le hameçon­nage ? À par­tir de ces don­nées pré­cis­es votre banque, ou votre assureur (en réal­ité quelqu’un qui se fait pass­er pour votre banque ou votre assureur) vous demande — pour répar­er une erreur ou pour recevoir un crédit — vos références ban­caires. Cela peut fonc­tion­ner égale­ment pour un faux site info.gouv qui vous annonce – alléluia – que vous avez trop payé d’impôts et que vous avez droit à un rem­bourse­ment. Le gogo obtem­père, four­nit ses don­nées au fraudeur qui pompe son compte.

Le réseau social a mis en ligne une page pour savoir si vous êtes con­cerné. Si vous ne lisez pas l’anglais vous avez per­du, il n’y a pas de tra­duc­tion. Il n’existe aucune sta­tis­tique sur la répar­ti­tion géo­graphique des vic­times. Face­book ? Tilt bientôt ?

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés