Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’Express de Patrick Drahi en souffrance, Guillaume Dubois écarté

4 septembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | L’Express de Patrick Drahi en souffrance, Guillaume Dubois écarté

L’Express de Patrick Drahi en souffrance, Guillaume Dubois écarté

L’Express de Patrick Drahi en souffrance, Guillaume Dubois écarté

Accueil | Veille médias | L’Express de Patrick Drahi en souffrance, Guillaume Dubois écarté

4 septembre 2018

Alors que l’action d’Altice, la maison mère de L’Express, tombe en capilotade chutant de 93% en trois ans, l’hebdomadaire généraliste du groupe Altice traverse une nouvelle crise.

L’abandon programmé du papier

Nous vous en par­lions en avril. Dans une déc­la­ra­tion passée rel­a­tive­ment inaperçue (Le Figaro du 26 mars 2018), Alain Weill PDG d’Altice France annonçait tran­quille­ment la fin de la for­mule papi­er pour Libéra­tion comme pour L’Express :

« La déci­sion a été prise pour Libéra­tion et L’Express d’engager un pro­jet de trans­for­ma­tion dig­i­tale impor­tant. Le mot d’ordre est « dig­i­tal first ». Désor­mais, toutes les équipes seront tournées vers le site, qui sera à très forte valeur ajoutée. Nous allons pouss­er les abon­nements numériques. Cela fonc­tionne très bien aux États-Unis. Enfin, il y aura une petite équipe qui extraira des con­tenus et fab­ri­quera un jour­nal papi­er ». (Les mots en gras sont soulignés par nous)

Sans indi­quer de date couperet, Alain Weill annonçait aux équipes de rédac­tion la fin de la for­mule papi­er pour se con­cen­tr­er sur des pro­duits pure­ment digitaux.

Tentative de relance du titre

Arrivé en 2016 (info­gra­phie du groupe L’Ex­press ici) comme poulain d’Alain Weill, Guil­laume Dubois avait une feuille de route chargée. Le précé­dent directeur, l’homme à l’écharpe rouge Christophe Bar­bi­er restait dans la mai­son comme édi­to­ri­al­iste, un poste moins exposé et Dubois devait relancer le titre sur tous les fronts, dig­i­tal et papi­er. Après un solide plan de départs il fusion­nait les rédac­tions print et web, pous­sait le dig­i­tal pour favoris­er les abon­nements numériques tout en espérant un rebond des ventes papier.

Un mal­heur n’arrivant jamais seul, à la suite d’incidents tech­niques six cent mille exem­plaires de titres dif­fusés par SFR presse se sont « éva­porés » courant juil­let (La Let­tre A du 29/08/2018). On ne sait com­ment L’Express a été touché, mais l’hebdomadaire a été atteint comme les autres.

Au même titre que les divers heb­do­madaires (L’Obs, Le Point, Valeurs Actuelles, Mar­i­anne), tous en régres­sion, L’Express n’a pas réus­si à enray­er une ten­dance néga­tive. Alors que l’audience du site dimin­u­ait de l’ordre de 20% entre jan­vi­er et juin 2018, les ventes papi­er tombaient à moins de 250.000 exem­plaires au print­emps, con­tre plus de 300.000 exem­plaires en 2016. Ces mau­vais chiffres ont coûté sa tête à Guil­laume Dubois, sans qu’il puisse être tenu pour seul respon­s­able. En atten­dant un nou­veau directeur, la rédac­tion s’interroge sur les véri­ta­bles objec­tifs de Weill et Drahi. Sim­ple aban­don du papi­er ou vente à un tiers ? Avec dans les deux cas un plan social à la clé.

Rediffusion estivale

Cet article gratuit vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € pour un article, 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Patrick Cohen

PORTRAIT — Patrick Cohen est né en août 1962 à Mon­treuil. Il est l’un des chefs d’orchestre de l’information. Se cam­ou­flant der­rière une neu­tral­ité de façade, Patrick Cohen s’est longtemps fait le chantre de la lib­erté d’expression tant qu’elle demeu­rait dans les lim­ites du poli­tique­ment correct.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux sociaux.

Hervé Gattegno

PORTRAIT — Né le 28 juil­let 1964, Hervé Gat­teg­no a été rédac­teur en chef de l’édition française de Van­i­ty Fair jusqu’en 2016, puis est devenu directeur de la rédac­tion du JDD. Il est mar­ié et a trois enfants avec Anne-Cécile Sar­fati, rédac­trice en chef du mag­a­zine féminin Elle.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Sonia Dev­illers s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos ».