Accueil | Actualités | Médias | Le Wall Street Journal se réjouit de l’arrivée de Macron
Pub­lié le 3 septembre 2014 | Éti­quettes :

Le Wall Street Journal se réjouit de l’arrivée de Macron

Si la nomination d'Emmanuel Macron au ministère de l'Économie n'est pas au goût de tout le monde en France, il n'en est pas de même outre-Atlantique.

Dans un papier, dithyrambique, le Wall Street Journal salue directement l'arrivée de « Mister Macron » aux manettes de l'économie française. « Vous commencez là où il faut », écrit le journal ce mardi. « Il arrive parfois des miracles », se réjouit même celui-ci avant de saluer la « pensée claire » du nouveau locataire de Bercy (online.wsj.com).

De ligne ultra-libérale et mondialisante, le Wall Street Journal ne peut voir que d'un bon œil l'arrivée de l'ancien banquier d'affaires de Rothschild à la place du protectionniste Montebourg. Désormais, il encense la « French Macron Economie » et estime que cette nomination symbolise « un changement rafraîchissant par rapport à son prédécesseur Arnaud Montebourg, pour qui la politique économique se résumait à faire fuir les investisseurs étrangers ».

Crédit photo : capture d'écran WSJ.com

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This