Accueil | Actualités | Médias | Le Monde dénonce (une fois de plus) l’ingérence de Pierre Bergé
Pub­lié le 15 février 2015 | Éti­quettes : ,

Le Monde dénonce (une fois de plus) l’ingérence de Pierre Bergé

Suite aux révélations du Monde, qui avait divulgué la liste des personnalités ayant eu un compte en Suisse, plus précisément à la banque HSBC, l'actionnaire Pierre Bergé avait dénoncé des méthodes de « délateur ».

Sur RTL, il avait réprouvé cette parution et avait déclaré : « Je ne veux pas comparer ce qui se passe à des époques passées mais quand même, la délation, c’est la délation. C’est jeter en pâture des noms. » Irritées, la Société des rédacteurs et la direction du Monde ont publié mercredi un double communiqué.

Pour la rédaction, « fière » de ses révélations, il est ici question d'une « intrusion dans le contenu éditorial » intolérable. « Comme il en est coutumier, Pierre Bergé est sorti de sa réserve au mépris du pacte qu’il a cosigné avec les autres actionnaires en 2010. Cela n’a pas empêché et n’empêchera pas les journalistes de travailler sereinement en toute indépendance et responsabilité », expliquent les journalistes.

Côté direction, celle-ci a tenu à rappeler que « les déclarations publiques d’un de nos actionnaires ne sauraient remettre en cause l’indépendance éditoriale de la rédaction, que nous continuerons de faire respecter scrupuleusement ».

Voir nos infographies de Pierre Bergé et du groupe Le Monde

Crédit photo : Institut Baulieu via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This