Accueil | Actualités | Médias | Le meilleur de l’Ojim en 2015 — 26/12/2015
Pub­lié le 26 décembre 2015 | Éti­quettes :

Le meilleur de l’Ojim en 2015 — 26/12/2015

Dossier : La radicalisation orwellienne des médias

De nombreux médias n’ont rien voulu voir, rien voulu entendre du danger islamiste avant le 13 novembre. Pourtant, les signes étaient là…


Lire le dossier

[divider]

Voir aussi : [Portrait] Edward Snowden : le révélateur

À l’origine des informations qui ont provoqué une crise politique et diplomatique d’ampleur internationale, Edward Snowden, jeune informaticien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mondial qui a dominé la scène médiatique de ces dernières années. Héros au service des libertés individuelles pour les uns, traître à la nation pour les autres, ce jeune génie de l’informatique, patriote et idéaliste, a dû s’exiler à Moscou pour échapper aux poursuites judiciaires pour espionnage, vol, et utilisation illégale de biens gouvernementaux, qui pourraient lui valoir au minimum une peine de 30 ans de prison.


Lire le portrait

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This