Accueil | Actualités | Médias | Le CSA dans la ligne de mire des journalistes et chaînes
Pub­lié le 19 juillet 2013 | Éti­quettes : , ,

Le CSA dans la ligne de mire des journalistes et chaînes

Le projet de recommandation du CSA sur le traitement médiatique des guerres met en alerte les organisations de journalistes et les chaînes.

Le Syndicat des agences de presse télévisée (Satev), qui regroupe plusieurs sociétés de production et agences de presse, « pointe du doigt les risques que constitue un projet de recommandation » dans un communiqué publié ce lundi. Reporters Sans Frontières s’est également positionné au début du mois pour « contester la légitimité et la pertinence » de ce projet, jugé « inutile et dangereux ».

De son côté, le Syndicat national des journalistes (SNJ) a « condamné ce projet de recommandation » qu’il trouve, tout comme RSF, « inutile, dangereux et liberticide ». Enfin les chaînes de télévision ont fait de même en envoyant au CSA un texte amendé en espérant une rencontre en septembre.

Photo : Journée internationale de mobilisation contre la guerre et les occupations. Crédit : ericconstantineau via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux