Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Accueil | Renaud Camus

Renaud Camus

Le Grand Remplacement sur LCP, approximations et manipulations

Le Grand Remplacement sur LCP, approximations et manipulations

La télévi­sion est sou­vent à l’aune de la société, elle est trans­for­mée par celle-ci et la mod­èle à son tour, par­fois à tra­vers un dis­cours con­stru­it, men­songer et con­traire au réel. L’émission Le Grand Rem­place­ment : his­toire d’une idée mor­tifère dif­fusée le 4 avril 2022 sur la chaîne par­lemen­taire LCP en est une illus­tra­tion parfaite.

Répartition des migrants dans les régions françaises : les médias de grand chemin entre neutralité et approbation. Deuxième partie

Répartition des migrants dans les régions françaises : les médias de grand chemin entre neutralité et approbation. Deuxième partie

Fort logique­ment, après avoir con­staté que, sous l’œil bien­veil­lant des médias de grand chemin, c’est tout un écosys­tème qui favorise l’arrivée de clan­des­tins en Europe en général et en France en par­ti­c­uli­er, nous présen­tons aujourd’hui la cou­ver­ture médi­a­tique de la répar­ti­tion admin­istrée des migrants dans les régions françaises.

France Inter joue le coup à fond avec le 9–3

France Inter joue le coup à fond avec le 9–3

Il n’aura échap­pé à aucun obser­va­teur que la Seine-Saint-Denis a été sur-représen­tée dans les débats médi­a­tiques autour de la pandémie en cours, du con­fine­ment puis du décon­fine­ment. Même France Inter le dit.

France Culture en quête de complots. Épisode 4, la décennie Zemmour

France Culture en quête de complots. Épisode 4, la décennie Zemmour

France Cul­ture s’est mise au pod­cast. Si le for­mat est intéres­sant, le fond des sujets est tou­jours aus­si ori­en­té, comme le mon­tre la série « Mécaniques du com­plo­tisme ». Nous pour­suiv­ons notre explo­ration des arcanes de la série. Analyse de la sai­son 3, épisode 4 : Zem­mour en ligne de mire.

Grand remplacement : Le Monde invente une citation de Barrès

Grand remplacement : Le Monde invente une citation de Barrès

Nous avons déjà con­sacré une série d’articles au sujet « Renaud Camus devant les médias ». En com­plé­ment, nous y revenons sous un angle par­ti­c­uli­er, celui de la cita­tion tron­quée. Il fut un temps éloigné, que les plus anciens con­nais­sent, où Le Monde était con­sid­éré comme un « quo­ti­di­en de référence ». Cette époque est déjà loin­taine. Le Monde est devenu un jour­nal mil­i­tant dont les enquêtes ne bril­lent pas tou­jours par la rigueur et la fia­bil­ité. Une récente affaire nous le démontre.

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Troisième partie

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Troisième partie

La dif­férence entre des médias tels que Le Monde etc et cer­tains de ceux dits de « droite » ne tient pas qu’aux idées mais aus­si à la qual­ité de l’écriture. Ce n’est pas nou­veau, l’on con­statait déjà cela aux 19e et 20e siè­cle, c’est moins noté aujourd’hui tant une cer­taine gauchi­sa­tion, et la faib­lesse de l’écriture dominent.

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Deuxième partie

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Deuxième partie

Il n’y a qu’un seul écrivain Renaud Camus, dont les pris­es de posi­tion choquent assez les médias con­venus pour être régulière­ment rap­pelées chaque fois qu’un tueur ou ter­ror­iste autre que musul­man, une petite minorité à l’échelle du monde, com­par­a­tive­ment aux meurtres de masse en cours, assas­sine quelqu’un. Un seul écrivain mais en cas de por­traits, il sem­ble qu’il y ait plusieurs Camus. Tout est dans la présen­ta­tion. Illus­tra­tion avec Le Monde et Valeurs Actuelles.

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Première partie

Un Renaud Camus peut en cacher un autre. Première partie

Il n’y a qu’un seul écrivain Renaud Camus, dont les pris­es de posi­tion choquent assez les médias con­venus pour être régulière­ment rap­pelées chaque fois qu’un tueur ou ter­ror­iste autre que musul­man, une petite minorité à l’échelle du monde, com­par­a­tive­ment aux meurtres de masse en cours, assas­sine quelqu’un. Un seul écrivain mais en cas de por­traits, il sem­ble qu’il y ait plusieurs Camus. Tout est dans la présen­ta­tion. Illus­tra­tion avec Le Monde et Valeurs Actuelles.