Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

L’Incorrect

L'Ojim fait sa rentrée

Bonjour à tous, après quelques semaines de vacances au cours desquelles nous avons sélectionné les meilleurs articles du premier semestre, nous reprenons le cours normal de nos parutions. Bonne rentrée pour certains d'entre vous, bonne fin de vacances pour les autres et bonne lecture pour tous.

Lancement du “Club de la presse” : entretien

Il exis­tait déjà de nom­breux clubs de la presse régionaux, regroupant avec plus ou moins de suc­cès jour­nal­istes et édi­teurs par affinités locales. C’est un Club de la presse d’un nou­veau genre qui est lancé le 3 avril, revue de détail en qua­tre ques­tions.

lire plus

Violences des antifas à Toulouse : banalisation et euphémisation des médias de grand chemin

Mer­cre­di 12 févri­er 2020, une con­férence sur le thème du courage en poli­tique était organ­isée à Toulouse. Le maire de Béziers Robert Ménard et l’essayiste François Bous­quet devaient l’animer. Cette réu­nion publique a été forte­ment per­tur­bée par des mil­i­tants d’extrême gauche. Les vio­lences com­mis­es à cette occa­sion vien­nent après d’autres, qui illus­trent un recul de la lib­erté d’expression en France. La réac­tion des médias de grand chemin a été par­ti­c­ulière­ment atone à ce sujet.

lire plus

Marion Maréchal en cible, analyse sémantique

La Con­ven­tion de la droite organ­isée à Paris le same­di 28 sep­tem­bre 2019 à l’initiative du mag­a­zine L’Incorrect n’a pas été appré­ciée des médias dits con­venus. Ils y ont vu une réu­nion de ce qu’ils appel­lent « extrême droite », avec pour objec­tif d’enlever toute légitim­ité à cette réu­nion. Depuis, les obus jour­nal­is­tiques pleu­vent.

lire plus

Génération identitaire condamnée, revue de presse : un large conformisme

Le 29 août 2019, le tri­bunal cor­rec­tion­nel de Gap rendait son juge­ment à l’encontre de mil­i­tants de Généra­tion iden­ti­taire pour une action dans les Alpes à la fron­tière fran­co-ital­i­enne en avril 2018. Le juge a eu la main lourde : il a suivi le réquisi­toire du Pro­cureur de la République en con­damnant 3 mil­i­tants à 6 mois de prison ferme et à une pri­va­tion de leurs droits civiques et l’association Généra­tion iden­ti­taire à l’amende max­i­male pour le chef d’inculpation retenu. En l’espèce : « activ­ités exer­cées dans des con­di­tions de nature à créer dans l’e­sprit du pub­lic une con­fu­sion avec l’ex­er­ci­ce d’une fonc­tion publique ».

lire plus