Accueil | Actualités | Médias | Homosexualité de Philippot : Closer condamné en appel
Pub­lié le 1 juillet 2015 | Éti­quettes :

Homosexualité de Philippot : Closer condamné en appel

L'appel n'aura finalement rien changé pour Closer. Mardi 30 juin, le magazine a en effet été condamné une nouvelle fois pour avoir révélé publiquement l'homosexualité du numéro 2 du Front National, photos à l'appui.

Closer avait déjà été condamné en décembre dernier à verser 20 000 euros de dommages et intérêts à Florian Philippot. Une condamnation confirmée ce mardi, malgré les protestations de l'hebdomadaire, qui s'étonne que la somme réclamée soit plus importante que pour les stars.

Pour la cour d'appel, ce montant, « au vu de la surface éditoriale dans un magazine largement diffusé sur le territoire, accompagné d'un titre accrocheur et de la mention 'scoop' dans le but de donner aux révélations un caractère sensationnel provoquant un retentissement médiatique très important », est parfaitement justifié. La Cour a également rappelé que M. Philippot n'avait pas, « à la date de la publication litigieuse, souhaité afficher publiquement son homosexualité ».

Pour sa défense, Closer a estimé que cette information était d'intérêt général dans la mesure où elle était censée souligner l'évolution de la position du FN sur la question de l'homosexualité. Sans réussir à convaincre…

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This