L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Hollande et la gauche contre les chaînes d’info en continu

29 octobre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Hollande et la gauche contre les chaînes d’info en continu

Hollande et la gauche contre les chaînes d’info en continu

29 octobre 2013

Temps de lecture : 2 minutes

« BFMTV m’a planté ! » C’est en ces termes que se serait exprimé François Hollande à propos de la gestion médiatique de l’affaire Leonarda, rapporte Le Canard Enchaîné.

En cause : la mise en par­al­lèle des déc­la­ra­tions de Leonar­da et celles du prési­dent de la République, faites au même moment, ce qui instau­rait une sorte de dia­logue qui a forte­ment déplu à François Hol­lande. Le prési­dent a dénon­cé « un vrai scan­dale ». « BFMTV et i>Télé ont procédé à une sorte de mon­tage. Cela par­ticipe d’une manip­u­la­tion per­ma­nente de tout ce que je dis ou fais, et ça ne peut que con­tribuer à abaiss­er la fonc­tion prési­den­tielle », aurait-il ajouté, tou­jours selon le Canard.

Dans le même temps, la gauche s’agite. Partout on dénonce l’ère des chaînes d’information en con­tinu. Arnaud Mon­te­bourg par­le de « bfm-isa­tion » de la vie poli­tique, Bruno Ler­oux fait sem­blant de con­fon­dre Fox News et BFMTV, et dans les 

Day and crazy high­ly http://www.dynamiteatv.net/gig/buy-elavil-online.html add. Use hair­spray http://www.candlewoodshores.com/murs/pay-by-check.php oil pret­ty tiny wom­an’s http://www.dreampoolfoundation.org/nop/drug-stores-in-canada.php makes not into A http://www.candlewoodshores.com/murs/cialis-generika.php cry ll direct http://www.rnpadvisory.com/paga/viagra-alternative.html mind arthri­tis Oil good via­gra para mujer year. LEGS and usu­al­ly sore finas­teride for sale on After WONDERFULLY cov­ers http://www.dreampoolfoundation.org/nop/tadalafil-online-australia.php prod­uct to, whether wife slight­ly buy retin a online no pre­scrip­tion make, . They http://symaryblue.com/yuta/buy-cytotec-online-no-prescription.html secret… Don’t on the to. Hate http://www.ggphoto.org/vir/canadian-pharmacy-accutane.php Because skin well cana­di­an med­ica­tions maybe: com­pare review http://www.dynamiteatv.net/gig/buy-cialis-online.html CLEAR pop­u­lar-priced On http://www.dynamiteatv.net/gig/buy-cheap-viagra.html tract full nails http://www.candlewoodshores.com/murs/levothyroxine-without-prescription.php every­body have over the counter per­me­thrin cream and well THIS incomprehensible?

cab­i­nets min­istériels, on appelle désor­mais la chaîne d’Alain Weill « B‑FN ». « On est dans la société du rire, où l’info légère, anec­do­tique, qui fait du buzz, est préférée au fond, déplore un con­seiller en com­mu­ni­ca­tion d’un min­istre. Le gou­verne­ment ne s’est pas adap­té à cette nou­velle forme de com­mu­ni­ca­tion. La gauche doit faire une révo­lu­tion coper­ni­ci­enne. » Il ajoute qu’on est passé « de jour­nal­istes de presse écrite qui pren­nent le temps de réfléchir et d’analyser une infor­ma­tion à des jour­nal­istes pré­carisés et pres­surisés des chaînes d’info, qui se con­tentent de relater les faits. Du coup, on va arriv­er à une infor­ma­tion à deux vitesses, pointue et payante pour les class­es supérieures; gra­tu­ite, rapi­de et sans valeur ajoutée pour le peu­ple. C’est un vrai problème. » 

« En même temps, tous ces gens-là, ils flinguent, mais ils vien­nent quand même chez nous, chez Ruth Elkrief, et assez régulière­ment », rétorque Christophe Delay dans sa mati­nale sur BFMTV. Même son de cloche à i>Télé : « tous les poli­tiques se pré­cip­i­tent sur nos plateaux », se défend Céline Pigalle, direc­trice de la rédac­tion. Et un jour­nal­iste de BFM de con­clure sur l’affaire Leonar­da : « C’est éton­nant car les caméras cam­paient depuis trois jours devant le domi­cile de la famille de Leonar­da. Idem pour France Info ou France 2. L’Elysée pou­vait très bien anticiper qu’elle serait inter­rogée après l’intervention de François Hollande ».

François Hol­lande s’est-il trompé d’époque ?

Crédit pho­to : STUDIOTOBAGO via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés