Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Écoutes téléphoniques : amende record pour le Daily Mirror

24 mai 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Écoutes téléphoniques : amende record pour le Daily Mirror

Écoutes téléphoniques : amende record pour le Daily Mirror

Temps de lecture : < 1 minute

Non, le News of the World n’est pas le canard boiteux de la presse tabloïd britannique. Jeudi 21 mai, un autre journal le Daily Mirror, a été condamné pour avoir pratiqué durant plus de 10 ans des écoutes téléphoniques, prouvant que le procédé était courant dans plusieurs titres.

Sa méth­ode était sim­ple : écouter les répon­deurs des per­son­nal­ités grâce à leur code d’ac­cès, qui était sou­vent lais­sé par défaut : 0000 ou 9999. De quoi ali­menter ses colonnes de cen­taines de scoops sor­tis de nulle part, ou presque, et ren­dre para­nos les stars vis-à-vis de leur entourage.

Le procès, qui a duré trois semaines, repo­sait essen­tielle­ment sur le témoignage de Dan Evans, ancien respon­s­able de ces écoutes en 2003 et 2004. Con­traire­ment au procès très médi­a­tique du News of the World, pour les mêmes pra­tiques, celui du Dai­ly Mir­ror s’est tenu au civ­il, exposant le tabloïd à des sanc­tions bien plus lour­des qu’au pénal.

Il a ain­si été con­damné à vers­er un mon­tant record de 1,2 mil­lion de livres (1,7 mil­lion d’eu­ros) à huit vic­times, prin­ci­pale­ment des célébrités. Depuis, les plaintes se sont multipliées…