Accueil | Actualités | Médias | Deux journalistes du Monde traqués par le photographe de Sarkozy ?
Pub­lié le 29 mai 2015 | Éti­quettes : , ,

Deux journalistes du Monde traqués par le photographe de Sarkozy ?

Fabrice Lhomme et Gérard Davet, les deux journalistes d'investigation du Monde, traqués par un paparazzo ? C'est en tout cas ce qu'affirme le quotidien du soir.

Dans un papier publié mardi 26 mai, le journal rapporte que ses deux journalistes, actuellement sous protection policière après plusieurs enquêtes sensibles, sont suivis par un célèbre photographe.

Son nom : Sébastien Valente, « le photographe qu’a choisi Nicolas Sarkozy pour sa campagne présidentielle ». Au volant de sa Fiat noire, il a été abordé par les policiers qui suivent les deux journalistes. « J’ai essayé de faire une photo de M. Davet, le but était de faire une photo avec ses officiers de sécurité. Je pensais que cette photo allait intéresser des magazines. C’est mon métier de faire des photos d’actualité (...) Mes tentatives de faire des photos de MM. Davet et Lhomme [se] sont arrêtées là », s'est-il expliqué.

Mais Le Monde en doute. En effet, Fabrice Lhomme et Gérard Davet se rendaient justement à un rendez-vous « avec une très bonne source » à propos des affaires Sarkozy. « Il n’est pas certain qu’une photo des journalistes avec les policiers se serait vendue bien cher. Une photo de leur source, si », note le quotidien.

À 34 ans, Sébastien Valente a été choisi par Nicolas Sarkozy pour être le photographe officiel de son retour en politique. Il est également l'auteur des photos du couple Sarkozy-Bruni en vacances au Cap Nègre en 2013, ainsi que le « protégé » de l'ancienne première dame. De quoi soulever des interrogations...

Voir notre infographie du groupe Le Monde ainsi que notre portrait commun de Fabrice Lhomme et Gérard Davet

Crédit photo : Aaron Amat / Shutterstock

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux