L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
De l’impartialité des journalistes pendant la campagne

24 mai 2017

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | De l’impartialité des journalistes pendant la campagne

De l’impartialité des journalistes pendant la campagne

24 mai 2017

Temps de lecture : < 1 minute

Un fait relativement passé inaperçu mais qui mérite le détour : lors de l’entre-deux-tours, Sarah Frikh, collaboratrice de RTL, s’est permis d’insulter violemment Marion Maréchal-Le Pen sur le réseau social Snapchat.

Alors qu’elle regar­dait une inter­ven­tion de la jeune députée sur Europe 1, la jour­nal­iste a filmé une séquence la mon­trant devant sa télé et réagis­sant à l’en­tre­tien. On l’en­tend insul­ter la députée à plusieurs repris­es. « Con­nasse », « Je te déteste », « Va mourir », lance-t-elle.

La vidéo a rapi­de­ment été reprise sur les réseaux soci­aux, les inter­nautes dénonçant le manque évi­dent de neu­tral­ité de celle qui se présente, sur son compte Twit­ter, comme « jour­nal­iste à RTL ». Dans la foulée, la sta­tion a pré­cisé que Sarah Frikh n’é­tait pas une jour­nal­iste de la mai­son, mais sim­ple­ment une col­lab­o­ra­trice de l’émis­sion de Julien Courbet.

Ain­si, RTL s’est désol­i­darisée de ces pro­pos qu’elle « con­damne fer­me­ment, de même qu’elle con­damne les mes­sages injurieux pub­liés sur les réseaux soci­aux en réac­tion à ce pre­mier message ».

Une anec­dote, certes, mais qui en dit long sur la par­tial­ité des jour­nal­istes durant cette cam­pagne, et par­ti­c­ulière­ment durant l’en­tre-deux-tours. Dans le même reg­istre, Nathalie André, direc­trice des pro­grammes d’Europe 1, n’avait pas hésité à rem­plac­er sa pho­to de pro­fil Twit­ter par une image mon­trant Marine Le Pen bar­rée de la men­tion « #LeP­en­Non ».

Déon­tolo­gie, quand tu nous tiens…

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés