Accueil | Actualités | Médias | Club Sandwich publie son numéro 2 et Dînette débarque en France
Pub­lié le 18 mai 2018 | Éti­quettes : ,

Club Sandwich publie son numéro 2 et Dînette débarque en France

Les magazines consacrés à la cuisine font florès. Popularisés par les émissions télévisées, les linéaires des marchands de journaux ou des kiosques sont encombrés de nouveaux titres qui se vendent bien. Ce qui excite les appétits, comme celui du magazine québécois Dînette qui va se lancer en France ou de Club Sandwich avec son numéro spécial champignons.

Dînette, des recettes mais aussi autre chose

Dînette, c’est un monde de découvertes, de recettes, de belles photos, de reportages inédits, d’illustrations sur mesure et d’entrevues. On y explore l’univers de l’alimentation d’un œil épicurien par le biais de rencontres, d’échanges, et d’escapades. Dînette plonge le lecteur dans un univers où la nourriture se présente comme un médium pour exprimer sa spontanéité. On ne mange pas juste parce qu’il le faut, on mange parce que c’est une façon d’apprécier toute la beauté du monde.

Cette déclaration alléchante est la profession de foi de Dînette le magazine canadien francophone consacré à l’alimentation. Sous un format original, le média se présente à la fois sur papier et en ligne, avec un onglet boutique. Les illustrations sont soignées et les sujets dépassent très largement les recettes de cuisine, s’intéressant aux voyages ou à la décoration. Le numéro 12 Brume voyage en Orégon (le paradis du brouillard), découvre le raisin bleu ainsi que l’univers de l’absinthe.

Club Sandwich, un univers artistique de qualité

Pas de recettes de cuisine du tout ici mais un univers consacré à un aliment sous toutes ses formes, artistiques, scientifiques, mythologiques et littéraires. Créé par l’artiste plasticienne, photographe et écrivain, Anna Broujean, la publication annuelle Club Sandwich dont nous avions salué la naissance en avril 2017 sort son deuxième numéro. Le premier qui est quasi épuisé était consacré à l’œuf. Le deuxième traite du champignon dans tous ses états et est une vraie réussite graphique et littéraire. Les passionnés de mycologie (et les amateurs d’art) pourront découvrir si les champignons chinois rendent immortel, si l’empoisonnement par le champignon est le crime parfait, si le champignon remplacera un jour le plastique ou tout savoir sur la sexualité des truffes. Le numéro est très richement illustré par de jeunes graphistes et des artistes plus confirmés. Non diffusé en kiosque, le numéro sur le champignon est en vente sur le site du magazine au prix de 19 € hors frais d’envoi.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This