Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Charlie Hebdo explose en vol
Charlie Hebdo explose en vol

17 mai 2015

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Charlie Hebdo explose en vol

Charlie Hebdo explose en vol

Charlie Hebdo explose en vol

L’ambiance à Charlie Hebdo est désormais pire qu’à Wall Street ! Trois mois après l’immense succès du « numéro des survivants » du 25 février dernier, la rédaction succombe au « poison des millions » et se déchire, chacun voulant sa part du grisbi.

Ain­si la jour­nal­iste Zineb El Rha­zoui, mem­bre du col­lec­tif con­tes­tataire récem­ment crée au sein de la rédac­tion, a‑t-elle été con­vo­quée le 13 mai pour un entre­tien préal­able à un licen­ciement pour faute grave, sans que l’on sache pour le moment quelle est la nature exacte de cette faute grave. D’ici là, elle est mise à pied.

La jour­nal­iste s’est déclarée « choquée et scan­dal­isée qu’une direc­tion qui a béné­fi­cié d’autant de sou­tien après les atten­tats de jan­vi­er fasse preuve d’aussi peu de sou­tien envers un de ses salariés, qui est sous pres­sion comme tous dans l’équipe et fait l’objet de men­aces ». Elle a reçu le sou­tien de l’urgentiste Patrick Pel­lous, chroniqueur à Char­lie, qui a estimé que « con­vo­quer des mem­bres de l’équipe qui sont encore dans des souf­frances incroy­ables, c’est méchant et déloy­al ».

Soci­o­logue des reli­gions, anci­enne mil­i­tante de « Ni pute ni soumise », la jour­nal­iste fran­co-maro­caine a pris des posi­tions con­tre l’islamisme qui lui ont récem­ment valu d’être l’objet de men­aces de mort de la part d’islamistes. Elle vit depuis les atten­tats sous pro­tec­tion poli­cière. Une sit­u­a­tion qui explique selon elle le fait qu’elle ne puisse effectuer son tra­vail normalement.

« Bra­vo Char­lie », a iro­nisé celle qui s’estime vic­time d’une « mesure puni­tive » pour avoir ouverte­ment con­testé la direc­tion actuelle de Char­lie Heb­do. Mme El Rha­zoui a en effet signé à la fin du mois de mars une tri­bune dans Le Monde s’insurgeant qu’une « poignée d’individus » ait pris le con­trôle du jour­nal, dénonçant le « poi­son des mil­lions » et récla­mant enfin une « refon­da­tion » du jour­nal, ain­si qu’un statut d’« action­naires salariés à part égale », le cap­i­tal de heb­do étant détenu à 60% par le directeur de la pub­li­ca­tion Riss et le directeur financier Éric Portheault. Une tri­bune qui n’avait pas plu à la direc­tion, celle-ci ayant demandé par mail aux sig­nataires de cess­er d’émettre des cri­tiques de l’extérieur du journal.

Au bord de la fail­lite juste avant les atten­tats, Char­lie Heb­do a ven­du plus de 7 mil­lions d’exemplaires du « numéro des sur­vivants » et a vu affluer dons et abon­nements. L’hebdo satirique est désor­mais à la tête d’un pactole qui aura ain­si eu rai­son en quelques semaines de la bande de copains lib­er­taires et cool.

Par ailleurs l’ancienne min­istre Jean­nette Bougrab, qui fut un temps la com­pagne de Charb, a vio­lem­ment attaqué le dessi­na­teur Luz dans Valeurs Actuelles, le qual­i­fi­ant notam­ment de « médiocre » et d’« usurpa­teur ». Le dessi­na­teur ayant récem­ment annon­cé qu’il renonçait à dessin­er le prophète Mahomet, Jean­nette Bougrab estime ni plus ni moins qu’il « finit le job » des ter­ror­istes. « La greffe qui marche le moins bien, c’est la greffe de couilles », ajoute l’ancienne min­istre à son encontre…

On est décidé­ment loin de l’esprit du 11 janvier.

Crédit pho­to : DR

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Luc Bronner

Né le 14 mai 1974 à Gap, fils de médecins général­istes, il gagne une pre­mière recon­nais­sance en dres­sant  un por­trait infor­mé et sans con­ces­sions des ban­lieues français­es, à une époque où peu de jour­nal­istes s’y risquaient.