Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

14 avril 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Charb : « Si je n’avais pas été dessinateur, j’aurais été kamikaze »

Charb : « Si je n’avais pas été dessinateur, j’aurais été kamikaze »

14 avril 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Dans un long dossier, le journal « alternatif » Article 11 revient sur l’attaque qui a frappé Charlie Hebdo le 7 janvier dernier.

À cette occa­sion, le jour­nal­iste Serge Quadrup­pani évoque un arti­cle de Paris Match daté de décem­bre 2004 dans lequel le dessi­na­teur Charb s’en prend à son pro­pre jour­nal… avec une éton­nante déc­la­ra­tion à la clé. Ain­si peut-on lire ceci : « En vingt-cinq ans, ‘Char­lie‘ est passé de la gauche à la droite. Plus les années s’écoulent, plus je me rends compte que dessin­er ne sert à rien. Mieux vaut s’armer d’une kalach­nikov. Si je n’avais pas été dessi­na­teur, j’aurais été kamikaze. »

Suite à cette révéla­tion sur­prenante sor­tie tout droit des archives de la presse, Serge Quadrup­pani a été con­tac­té par Les Inrocks et estime que cette parole traduit « un moment de lucid­ité ou de folie, je ne sais pas ».

Des pro­pos qui ne sont pas sans rap­pel­er ceux de Wolin­s­ki suite à l’in­cendie des locaux du jour­nal satirique en 2011. « Je crois que nous sommes des incon­scients et des imbé­ciles qui avons pris un risque inutile. C’est tout. On se croit invul­nérables. Pen­dant des années, des dizaines d’années même, on fait de la provo­ca­tion et puis un jour la provo­ca­tion se retourne con­tre nous. Il fal­lait pas le faire », aurait déclaré le dessi­na­teur, selon son con­frère Defeil de Ton.

Crédit phot : DR

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés