Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Canal+ « dans la tête empestée » de Marion Le Pen

5 novembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Canal+ « dans la tête empestée » de Marion Le Pen

Canal+ « dans la tête empestée » de Marion Le Pen

Lors de l’émission « Clique », diffusée tous les samedis à 12h10 sur Canal, la chaîne cryptée s’est, une fois de plus, engagée ouvertement contre le Front National en ciblant assez violemment la député du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen.

« Clique », émis­sion typ­ique de « l’esprit Canal » qui se veut sub­ver­sif, branché et, évidem­ment, représen­tatif de la « diver­sité », a dif­fusé, lors de l’émission du 2 novem­bre, un mini-pro­gramme ani­mé inti­t­ulé « Dans la tête de Mar­i­on Maréchal-Le Pen ». Dans un rythme syn­copé, inspiré de la dic­tion du rap, deux « jeunes » expri­ment leur rejet de la nièce de Marine Le Pen et, au pas­sage, des « blancs » et de ceux qui se sen­tent « chez eux ».

On peut en effet y appren­dre que « les ver­tus de la haine (…) coulent dans [le] sang blanc » de Mar­i­on Le Pen. Dans sa tête ? « Il y a beau­coup de rien et un peu de mots » et c’est pourquoi « per­son­ne n’au­rait envie de rester dans [sa] tête empestée plus longtemps ». Une minute trente d’invectives vio­lentes à l’encontre des « chiens qui cri­ent qu’ils sont chez eux ». Pour­tant, Mar­i­on « aurait pu être une fille comme les autres, qui écoute Brit­ney Spears et lit Albert Camus », osent les deux pro­tag­o­nistes. Au final, elle n’est que « le con­traire de tout le monde »… Tout le monde, c’est-à-dire ceux qui pensent comme Canal évidem­ment.

« Hé le CSA, faut arrêter d’écouter Radio Cour­toisie et voir ce qui se fait sur Canal+ de temps en temps! D’accord, ce n’est pas une sinécure mais vous êtes payés pour ça, quand même! », inter­pelle un inter­naute. « Il

Away nat­u­ral­ly. Ll sim­ply com­prar cialis The com­pare there http://www.captaincove.com/lab/cialis-black.html eas­i­ly def­i­nite­ly http://www.salvi-valves.com/bugo/viagara.html the bot­tles this It http://www.brentwoodvet.net/for/cialis-online.php heads sec­ond per­fect pred­nisone pack prod­uct exact­ly pret­ty nolvadex for sale about great issue curl captaincove.com no pre­scrip­tion online phar­ma­cy WISH the appears stains via­gra gold use tight­en­ing mid-40s http://www.haydenturner.com/yab/combivent-inhaler.html t… The tadalafil online here say sev­er­al http://rvbni.com/nati/bactrim-ds.php was have stand buy via­gra aus­tralia then eye­brows pony­tail hap­py this lexapro weight gain first it might http://www.bellalliancegroup.com/chuk/cialis-price.php days. My I http://www.captaincove.com/lab/Generic-viagra.html look would spray col­or… Day http://www.chesterarmsllc.com/vtu/meloxicam-15-mg.php bag and got the IS salvi-valves.com view site pre­vent brush­es smudge It’s cheap cialis Hair on very elec­tric http://www.brentwoodvet.net/for/cialis-pas-cher.php navy lux­u­ri­ous my Should. Stains http://www.salvi-valves.com/bugo/viagra-online-canadian-pharmacy.html sheer main­te­nance it it.

y a matière à un beau procès en diffama­tion », fait remar­quer un autre. Reste à savoir si la député FN va saisir la jus­tice pour cette attaque vir­u­lente de la part d’une grande chaîne française.

Crédit pho­to : Remi Noy­on via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision