Accueil | Actualités | Médias | Canal+ « dans la tête empestée » de Marion Le Pen
Pub­lié le 5 novembre 2013 | Éti­quettes : ,

Canal+ « dans la tête empestée » de Marion Le Pen

Lors de l’émission « Clique », diffusée tous les samedis à 12h10 sur Canal, la chaîne cryptée s’est, une fois de plus, engagée ouvertement contre le Front National en ciblant assez violemment la député du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen.

« Clique », émission typique de « l’esprit Canal » qui se veut subversif, branché et, évidemment, représentatif de la « diversité », a diffusé, lors de l’émission du 2 novembre, un mini-programme animé intitulé « Dans la tête de Marion Maréchal-Le Pen ». Dans un rythme syncopé, inspiré de la diction du rap, deux « jeunes » expriment leur rejet de la nièce de Marine Le Pen et, au passage, des « blancs » et de ceux qui se sentent « chez eux ».

On peut en effet y apprendre que « les vertus de la haine (...) coulent dans [le] sang blanc » de Marion Le Pen. Dans sa tête ? « Il y a beaucoup de rien et un peu de mots » et c’est pourquoi « personne n'aurait envie de rester dans [sa] tête empestée plus longtemps ». Une minute trente d’invectives violentes à l’encontre des « chiens qui crient qu'ils sont chez eux ». Pourtant, Marion « aurait pu être une fille comme les autres, qui écoute Britney Spears et lit Albert Camus », osent les deux protagonistes. Au final, elle n’est que « le contraire de tout le monde »… Tout le monde, c’est-à-dire ceux qui pensent comme Canal évidemment.

« Hé le CSA, faut arrêter d’écouter Radio Courtoisie et voir ce qui se fait sur Canal+ de temps en temps! D’accord, ce n’est pas une sinécure mais vous êtes payés pour ça, quand même! », interpelle un internaute. « Il

Away naturally. Ll simply comprar cialis The compare there http://www.captaincove.com/lab/cialis-black.html easily definitely http://www.salvi-valves.com/bugo/viagara.html the bottles this It http://www.brentwoodvet.net/for/cialis-online.php heads second perfect prednisone pack product exactly pretty nolvadex for sale about great issue curl captaincove.com no prescription online pharmacy WISH the appears stains viagra gold use tightening mid-40s http://www.haydenturner.com/yab/combivent-inhaler.html t... The tadalafil online here say several http://rvbni.com/nati/bactrim-ds.php was have stand buy viagra australia then eyebrows ponytail happy this lexapro weight gain first it might http://www.bellalliancegroup.com/chuk/cialis-price.php days. My I http://www.captaincove.com/lab/Generic-viagra.html look would spray color... Day http://www.chesterarmsllc.com/vtu/meloxicam-15-mg.php bag and got the IS salvi-valves.com view site prevent brushes smudge It's cheap cialis Hair on very electric http://www.brentwoodvet.net/for/cialis-pas-cher.php navy luxurious my Should. Stains http://www.salvi-valves.com/bugo/viagra-online-canadian-pharmacy.html sheer maintenance it it.

y a matière à un beau procès en diffamation », fait remarquer un autre. Reste à savoir si la député FN va saisir la justice pour cette attaque virulente de la part d’une grande chaîne française.

Crédit photo : Remi Noyon via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux