Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Campion s’offre VSD

14 mars 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Campion s’offre VSD

Campion s’offre VSD

À ma droite, Marcel Campion, poids lourd des forains et ennemi déclaré d’Anne Hidalgo. À ma gauche Georges Ghosn, propriétaire de VSD, l’hebdomadaire people devenu mensuel suite aux malheurs des temps. Que le match commence ! Mais, que se passe-t-il ? Les adversaires se serrent la main, ils s’étreignent à grands coups de battoirs dans le dos ! L’arbitre arrête le combat. Récit d’une galéjade retrouvée dans Le Canard enchaîné du 12 mars 2020.

Champion le Campion, Campion le champion

Mar­cel Cam­pi­on, sa grande roue instal­lée main­tenant dans le jardin des Tui­leries, son Marché de Noël où l’on vend des arti­cles chi­nois, indi­ens, pak­istanais, poldèves, maro­cains et où on mange grasse nour­ri­t­ure arrosée de sub­stances divers­es et plutôt chères. Mais surtout le défenseur infati­ga­ble des forains. Et patron d’une liste pour les élec­tions munic­i­pales à Paris.

Georges Ghosn, mal­heureux pro­prié­taire de VSD, autre­fois prospère et en cours de procé­dure de redresse­ment judi­ci­aire. Le titre est à repren­dre depuis plusieurs mois sur le marché et a besoin d’argent frais pour con­tin­uer ses activ­ités.

Chauffe Marcel

Mar­cel et Georges pren­nent un café (nous imag­i­nons, nous n’étions pas invités).

Georges : c’est un peu dur avec le jour­nal en ce moment…
Mar­cel : il y a peut-être un moyen…
Georges : Dis tou­jours…
Mar­cel : Tu me fais un numéro spé­cial en févri­er et je te trou­ve de quoi le financer
Georges : Tu vois les choses com­ment ?
Mar­cel : En grand ! La cou­ver­ture avec bibi ceint de l’écharpe de maire et le titre « Mar­cel Cam­pi­on, attrac­tion de Paris »
Georges : ça marche ! Cochon qui s’en dédie !
Mar­cel : Tope là !

Hidalgomierda

Oui Hidal­go­mier­da, dans VSD de févri­er 2020 c’est le titre de l’éditorial du numéro cham­pi­on, par­don Cam­pi­on. Avec à la suite un reportage épatant sur Mar­cel, « Il mérite de gér­er Paris », c’est un las­car, « chef d’entreprise, chef de clan, bon­té, bien­veil­lance ». On attend la demande de béat­i­fi­ca­tion ante mortem.

Le tout pour la mod­ique somme de 55.000 euros réglés par une « asso­ci­a­tion amie », Le monde fes­tif, dont Mar­cel fût le prési­dent. Une gen­tille somme qui s’ajoute aux trois cent mille euros apportés par un édi­teur et qui per­me­t­tra peut-être de sauver le jour­nal. Même si Georges Ghosn — tête de liste de Cam­pi­on dans le Vème arrondisse­ment — n’est pas élu (il prend la chose comme une plaisan­terie), il se sera tiré une épine du pied. Mer­ci Mar­cel.

Ne boudons pas notre plaisir et reprenons en cœur une chan­son de Boby Lapointe (Com­prend qui peut, tiré de l’intégrale des chan­sons, Édi­tions Domens, 1994) :

Celles qui croient que mon Mar­cel
Ça n’est qu’un manuel
Elles connaiss’nt rien
Y a pas que ses mains qui font des choses bien

Car mon Mar­cel
Il me har­cèle
Mar­cel m’harcèle
Mar­cel m’harcèle

Rideau.

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.