Accueil | Actualités | Médias | 4 mois avec sursis pour un seau d’excréments sur Claire Chazal
Pub­lié le 5 février 2014 | Éti­quettes : ,

4 mois avec sursis pour un seau d’excréments sur Claire Chazal

L’homme de 69 ans qui avait déversé un seau d’excréments sur Claire Chazal a été condamné à 300 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis.

Celui-ci avait, l’été dernier, attendu la présentatrice du journal de 20h à la sortie de son travail, au siège de TF1 à Boulogne-Billancourt. Lorsque la journaliste avait ouvert la vitre de sa voiture pour actionner la grille du parking, l’homme avait déversé sur son visage et son torse un seau rempli de terre, d’excréments et d’ammoniac. Interrogé par les policiers, il avait expliqué que Mme Chazal l’avait, quelques jours auparavant, frôlé avec sa voiture, feux éteints, ce qui s’était avéré faux.

Il risquait trois ans de prison pour violences volontaires. Le parquet vient d’estimer que la préméditation était « clairement établie ». « Il a tendu un guet-apens à Claire Chazal. Il a été vu à plusieurs reprises près des lieux de l'infraction par un témoin et l'a attendu très longtemps », a ajouté le ministère public. L’avocate de Claire Chazal, Me Florence Watrin, a pour sa part considéré que « le fait qu'il ait ourdi sa vengeance est inquiétant ». « L'acte est violent dans sa symbolique, humiliant, et aurait pu s'avérer dangereux car le récipient contenait de l'ammoniac », a-t-elle ajouté.

De son côté, l’avocat du sexagénaire, Me Lahcène Drici, a mis en avant la personnalité « très fragile » de son client en demandant une « peine mesurée ». « Il est malade, sa femme est malade et il a perdu un enfant », a-t-il plaidé, qualifiant son client de « paumé de la société ». Celui-ci a donc écopé de 300 euros d’amende, quatre mois de prison avec sursis ainsi qu’une injonction de soins psychiatriques de deux ans. Claire Chazal ne réclamait pas de dommage et intérêt.

Crédit photo : girigiri via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This