Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
4 mois avec sursis pour un seau d’excréments sur Claire Chazal

5 février 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | 4 mois avec sursis pour un seau d’excréments sur Claire Chazal

4 mois avec sursis pour un seau d’excréments sur Claire Chazal

5 février 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

L’homme de 69 ans qui avait déversé un seau d’excréments sur Claire Chazal a été condamné à 300 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis.

Celui-ci avait, l’été dernier, atten­du la présen­ta­trice du jour­nal de 20h à la sor­tie de son tra­vail, au siège de TF1 à Boulogne-Bil­lan­court. Lorsque la jour­nal­iste avait ouvert la vit­re de sa voiture pour action­ner la grille du park­ing, l’homme avait déver­sé sur son vis­age et son torse un seau rem­pli de terre, d’excréments et d’ammoniac. Inter­rogé par les policiers, il avait expliqué que Mme Chaz­al l’avait, quelques jours aupar­a­vant, frôlé avec sa voiture, feux éteints, ce qui s’était avéré faux.

Il risquait trois ans de prison pour vio­lences volon­taires. Le par­quet vient d’estimer que la prémédi­ta­tion était « claire­ment établie ». « Il a ten­du un guet-apens à Claire Chaz­al. Il a été vu à plusieurs repris­es près des lieux de l’in­frac­tion par un témoin et l’a atten­du très longtemps », a ajouté le min­istère pub­lic. L’avocate de Claire Chaz­al, Me Flo­rence Watrin, a pour sa part con­sid­éré que « le fait qu’il ait our­di sa vengeance est inquié­tant ». « L’acte est vio­lent dans sa sym­bol­ique, humiliant, et aurait pu s’avér­er dan­gereux car le récip­i­ent con­te­nait de l’am­mo­ni­ac », a‑t-elle ajouté.

De son côté, l’avocat du sex­agé­naire, Me Lahcène Dri­ci, a mis en avant la per­son­nal­ité « très frag­ile » de son client en deman­dant une « peine mesurée ». « Il est malade, sa femme est malade et il a per­du un enfant », a‑t-il plaidé, qual­i­fi­ant son client de « paumé de la société ». Celui-ci a donc écopé de 300 euros d’amende, qua­tre mois de prison avec sur­sis ain­si qu’une injonc­tion de soins psy­chi­a­triques de deux ans. Claire Chaz­al ne récla­mait pas de dom­mage et intérêt.

Crédit pho­to : giri­giri via Flickr (cc)

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés