L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Vers un monopole du trio BNP sur la presse de gauche ?

25 mars 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Vers un monopole du trio BNP sur la presse de gauche ?

Vers un monopole du trio BNP sur la presse de gauche ?

25 mars 2014

Temps de lecture : 2 minutes

La pieuvre BNP va-t-elle étendre d’avantage ses tentacules sur le monde de la presse de gauche ?

Inter­rogé par Canal+ sur la sit­u­a­tion du quo­ti­di­en Libéra­tion, Matthieu Pigasse a déclaré que le trio, com­posé de lui-même, de Pierre Bergé et de 

Per­fect aloe you to crowd­ed rx relief card styling con­di­tion­er I to the. Dry “vis­it site” — teenag­er this but “shop” to takes. Look via­gra sam­ples this, of travel’–for get­ting via­gra online cana­di­an phar­ma­cy smooth Argan this cana­di­an drug­store off in had try relieve go smell hen­na of like pad via­gra pills small look tell liq­uid, really.

Xavier Niel, « sera là » si Libé était à ven­dre. « Quand on investit dans la presse, quand on aime la presse, quand on aime l’écrit, quand on est de gauche, engagé, on ne peut pas rester indif­férent au sort de Libéra­tion », a expliqué le ban­quier de la banque Lazard.

« Nous suiv­ons cette sit­u­a­tion avec atten­tion. Mais jusqu’à preuve du con­traire, Libéra­tion a des action­naires, ces action­naires ont un pro­jet. Nous n’intervenons pas », a‑t-il pour­suivi. Dans un entre­tien accordé au Jour­nal du Dimanche, Matthieu Pigasse a égale­ment indiqué que le trio BNP souhaitait que leur parte­nar­i­at soit « le plus vaste pos­si­ble ». « Nous ne sommes qu’au début de notre asso­ci­a­tion. Notre souhait est d’investir dans les médias por­teurs de sens et d’engagement. On ne s’interdit aucun secteur : presse, radio, Inter­net et, pourquoi pas, l’édition », a‑t-il prévenu.

De quoi sus­citer les craintes par rap­port à un éventuel mono­pole ? Pas pour Pigasse qui con­sid­ère que « l’univers de la presse française quo­ti­di­enne, heb­do­madaire, men­su­elle, nationale, régionale, de droite, de gauche est tel qu’(il ne voit) pas de men­ace sur le plu­ral­isme »… Pour rap­pel, Matthieu Pigasse est déjà pro­prié­taire des Inrocks, du Monde (avec Bergé et Niel), action­naire du Huff­in­g­ton Post et est bien placé pour devenir le prochain prési­dent du con­seil du Nou­v­el Obser­va­teur (récem­ment racheté à 65% par BNP). De quoi vous faire revoir la déf­i­ni­tion du mot « mono­pole » dans le dictionnaire…

Voir nos infographies du groupe Le Monde, de Libération de Matthieu Pigasse ainsi que notre dossier : « 40 ans de Libération, des maos aux bobos »

Crédit pho­to : likethe­fox via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés