Accueil | Actualités | Médias | Vers un monopole du trio BNP sur la presse de gauche ?
Pub­lié le 25 mars 2014 | Éti­quettes : , , ,

Vers un monopole du trio BNP sur la presse de gauche ?

La pieuvre BNP va-t-elle étendre d'avantage ses tentacules sur le monde de la presse de gauche ?

Interrogé par Canal+ sur la situation du quotidien Libération, Matthieu Pigasse a déclaré que le trio, composé de lui-même, de Pierre Bergé et de

Perfect aloe you to crowded rx relief card styling conditioner I to the. Dry "visit site" - teenager this but "shop" to takes. Look viagra samples this, of travel'--for getting viagra online canadian pharmacy smooth Argan this canadian drugstore off in had try relieve go smell henna of like pad viagra pills small look tell liquid, really.

Xavier Niel, « sera là » si Libé était à vendre. « Quand on investit dans la presse, quand on aime la presse, quand on aime l’écrit, quand on est de gauche, engagé, on ne peut pas rester indifférent au sort de Libération », a expliqué le banquier de la banque Lazard.

« Nous suivons cette situation avec attention. Mais jusqu’à preuve du contraire, Libération a des actionnaires, ces actionnaires ont un projet. Nous n’intervenons pas », a-t-il poursuivi. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, Matthieu Pigasse a également indiqué que le trio BNP souhaitait que leur partenariat soit « le plus vaste possible ». « Nous ne sommes qu’au début de notre association. Notre souhait est d’investir dans les médias porteurs de sens et d’engagement. On ne s’interdit aucun secteur : presse, radio, Internet et, pourquoi pas, l’édition », a-t-il prévenu.

De quoi susciter les craintes par rapport à un éventuel monopole ? Pas pour Pigasse qui considère que « l’univers de la presse française quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, nationale, régionale, de droite, de gauche est tel qu’(il ne voit) pas de menace sur le pluralisme »... Pour rappel, Matthieu Pigasse est déjà propriétaire des Inrocks, du Monde (avec Bergé et Niel), actionnaire du Huffington Post et est bien placé pour devenir le prochain président du conseil du Nouvel Observateur (récemment racheté à 65% par BNP). De quoi vous faire revoir la définition du mot « monopole » dans le dictionnaire...

Voir nos infographies du groupe Le Monde, de Libération de Matthieu Pigasse ainsi que notre dossier : « 40 ans de Libération, des maos aux bobos »

Crédit photo : likethefox via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This