Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Vers la fin des commentaires sur les sites d’info ?

8 décembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Vers la fin des commentaires sur les sites d’info ?

Vers la fin des commentaires sur les sites d’info ?

Outre-Atlantique, de plus en plus de sites d’information suppriment la possibilité pour les utilisateurs de commenter les articles sur le site.

Re/Code, un site sur les nou­velles tech­nolo­gies, a par exem­ple retiré les com­men­taires de ses arti­cles la semaine dernière. « On y a longue­ment réfléchi, puisqu’on accorde de l’importance au point de vue du lecteur. Mais les réseaux soci­aux ont con­tin­ué à croître, et c’est de plus en plus sou­vent là qu’a lieu l’essentiel des dis­cus­sions sur nos arti­cles, ce qui rend les com­men­taires sur le site de moins en moins utiles », expli­quait-il.

Et Re/Code est loin d’être le seul à avoir choisi cette voie. En sep­tem­bre 2013 déjà, le site Pop­u­lar Sci­ence fai­sait de même, tout comme le site du Pacif­ic Stan­dard, le tout pour les mêmes raisons que Re/Code. Début novem­bre, le site de Reu­teurs a décidé de ne con­serv­er les com­men­taires que sous les blogs et les tri­bunes.

Offi­cielle­ment, ces derniers expliquent ain­si que le débat est plus légitime sur les réseaux soci­aux et qu’il n’a plus sa place sur les sites. En réal­ité, les raisons sont au moins autant, sinon plus, d’or­dre financier. « Une bonne mod­éra­tion des com­men­taires a un coût : en temps si on fait ça en interne, ou en argent si la mod­éra­tion est sous-traitée » (sou­vent à l’é­tranger, NDLR), explique Pas­cal Riché, cofon­da­teur de Rue89 et aujourd’hui directeur adjoint de l’Obs.

Tant pis pour les com­men­taires per­ti­nents, de plus en plus rares et noyés dans un flot de spams, d’in­sultes ou de « trolling ». « Nous nous sommes engagés à pro­mou­voir un débat intel­lectuel vivant, comme nous nous sommes engagés à porter la bonne parole sci­en­tifique le plus loin pos­si­ble. Le prob­lème, c’est quand les trolls et les robots spam­meurs sub­mer­gent le pre­mier, ils dimin­u­ent notre capac­ité à faire le sec­ond », avait d’ailleurs expliqué Pop­u­lar Sci­ence suite à l’an­nonce de sa déci­sion.

En France cepen­dant, les édi­teurs ne sem­blent pas prêts à retir­er les com­men­taires de leur site. Pour le moment.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.