Accueil | Actualités | Médias | Un élu des Hauts-de-Seine attaque Yann Moix en diffamation
Pub­lié le 6 janvier 2016 | Éti­quettes : , ,

Un élu des Hauts-de-Seine attaque Yann Moix en diffamation

Mauvais joueur, Arash Derambarsh ? Après son vif débat avec Yann Moix sur le plateau d'« On n'est pas couché » sur France 2, l'auteur du « Manifeste contre le gaspillage » a décidé de poursuivre la joute devant les tribunaux.

Samedi 2 janvier 2016, aux côtés de Mathieu Kassovitz dans une émission enregistrée le 12 novembre dernier (et reportée à cause des attentats), ce conseiller municipal de Courbevoie s'est confronté au chroniqueur de Laurent Ruquier, qui l'accusait d'avoir « récupéré une cause incritiquable » (le gaspillage) pour en faire profiter son propre ego. Et Moix de comparer Derambarsh à Mickaël Vendetta ou encore à Christophe Rocancourt, le fameux « escroc des stars »…

« Je ne peux pas accepter d'être comparé de près ou de loin à un homme condamné pour abus de faiblesse. Je suis un élu de la République et je m'apprête à intégrer l'École de formation du barreau de Paris. Cette comparaison peut me porter préjudice », a-t-il déclaré au Figaro.

Ainsi, l'élu des Hauts-de-Seine a-t-il saisi la 17ème chambre du tribunal de grande instance de Paris pour « diffamation à caractère aggravant »…

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This