Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | TF1, le pape et Claire Chazal
TF1, le pape et Claire Chazal

24 septembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | TF1, le pape et Claire Chazal

TF1, le pape et Claire Chazal

TF1, le pape et Claire Chazal

Dans notre rubrique « médias réseaux » du 24 sep­tem­bre nous vous fai­sions part (jour­nal de TF1 de 13h du 23/09 de Claire Chaz­al) d’une défor­ma­tion des pro­pos de Benoît XVI sur le mariage homo­sex­uel. Un de nos adhérents a écrit à TF1 le soir même à 21h à TF1 pour deman­der des expli­ca­tions. Voici la réponse :

TF1, le pape et Claire Chazal

Cliquez pour agrandir

Notre adhérent a cliqué sur le lien pour obtenir

Page web introuvable - TF1

Cliquez pour agrandir

Pre­mière remar­que : l’adresse html de TF1 était mal saisie. En la rec­ti­fi­ant nous obte­nions le texte suivant :

Les pro­pos de Claire Chaz­al étaient pré­cis et ne gal­vau­daient pas les phras­es de Benoît XVI . Ven­dre­di, à Cas­tel Gan­dol­fo devant les évêques français, le pape a défendu,comme l’a dit Claire, la famille tra­di­tion­nelle basée sur le mariage d’un homme et d’une femme, en encour­ageant les évêques présents, à lut­ter pour sa pro­tec­tion , un com­bat « qui n’est pas rétro­grade » a‑t-il ajouté… Il faut bien recon­naître que le texte écrit, qui a été dif­fusé dans le jour­nal n’est pas d’une exac­ti­tude exemplaire…même si celui-ci ne défor­mait pas la posi­tion de Benoît XVI. Le pape s’est adressé à une trentaine d’évêques de l’ouest de la France, sans citer nom­mé­ment le mariage homo­sex­uel mais en se référant claire­ment au pro­jet de loi sur cette union et au débat qu’il sus­cite dans notre pays.…

Analyse : il faut relire au moins deux fois attentivement cette réponse pour la comprendre tant elle est alambiquée.

TF1 recon­naît bien que : « le texte écrit, qui a été dif­fusé dans le jour­nal n’est pas d’une exac­ti­tude exem­plaire… ». Tra­duc­tion : le texte dif­fusé était tout sim­ple­ment faux. Pourquoi ne pas le recon­naître ? Et surtout pourquoi ne pas cor­riger ensuite ? A suivre.

Voir aussi  Pourquoi Safa s'offre Valeurs actuelles

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Natacha Polony

PORTRAIT — Nat­acha Polony est née le 15 avril 1975. D’origine polon­aise, elle enseigne de 1999 à 2000 dans un lycée d’Epinay-sur-Seine avant d’en démis­sion­ner. Elle n’a pas accep­té les réformes de Jack Lang trans­for­mant « l’enseignement de la lit­téra­ture en une démarche utilitariste ».

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.