Accueil | Actualités | Médias | TF1, le pape et Claire Chazal
Pub­lié le 24 septembre 2012 | Éti­quettes : ,

TF1, le pape et Claire Chazal

Dans notre rubrique « médias réseaux » du 24 septembre nous vous faisions part (journal de TF1 de 13h du 23/09 de Claire Chazal) d’une déformation des propos de Benoît XVI sur le mariage homosexuel. Un de nos adhérents a écrit à TF1 le soir même à 21h à TF1 pour demander des explications. Voici la réponse :

TF1, le pape et Claire Chazal

Cliquez pour agrandir

Notre adhérent a cliqué sur le lien pour obtenir

Page web introuvable - TF1

Cliquez pour agrandir

Première remarque : l’adresse html de TF1 était mal saisie. En la rectifiant nous obtenions le texte suivant :

Les propos de Claire Chazal étaient précis et ne galvaudaient pas les phrases de Benoît XVI . Vendredi, à Castel Gandolfo devant les évêques français, le pape a défendu,comme l'a dit Claire, la famille traditionnelle basée sur le mariage d'un homme et d'une femme, en encourageant les évêques présents, à lutter pour sa protection , un combat « qui n'est pas rétrograde » a-t-il ajouté... Il faut bien reconnaître que le texte écrit, qui a été diffusé dans le journal n'est pas d'une exactitude exemplaire...même si celui-ci ne déformait pas la position de Benoît XVI. Le pape s'est adressé à une trentaine d'évêques de l'ouest de la France, sans citer nommément le mariage homosexuel mais en se référant clairement au projet de loi sur cette union et au débat qu'il suscite dans notre pays....

Analyse : il faut relire au moins deux fois attentivement cette réponse pour la comprendre tant elle est alambiquée.

TF1 reconnaît bien que : « le texte écrit, qui a été diffusé dans le journal n'est pas d'une exactitude exemplaire... ». Traduction : le texte diffusé était tout simplement faux. Pourquoi ne pas le reconnaître ? Et surtout pourquoi ne pas corriger ensuite ? A suivre.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This