Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
TF1 a mal à ses sites d’infos
Publié le 

20 septembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | TF1 a mal à ses sites d’infos

TF1 a mal à ses sites d’infos

La fusion depuis la rentrée des trois sites d’information du groupe TF1, Lci.fr, Metronews.fr et MyTF1news.fr est laborieuse. Elle se traduit par une belle pagaille et une chute de l’audience.

Lci.fr est désor­mais la seule mar­que d’in­for­ma­tion de TF1 sur le Web. Un choix dic­té par le pas­sage sur la TNT gra­tu­ite de la chaîne d’in­for­ma­tion LCI qui lui ouvri­rait des per­spec­tives aus­si sur les canaux dig­i­taux. Metronews, dont le groupe TF1 avait arrêté la ver­sion papi­er début juil­let 2015, a entière­ment dis­paru fin août. Pro­prié­taire à 100% de l’an­cien quo­ti­di­en Métro depuis 2012, TF1 passe ain­si par pertes et prof­its plusieurs dizaines de mil­lions d’eu­ros d’in­vestisse­ment. La chaîne a rap­a­trié au sec­ond semes­tre ses quelque 70 salariés dans sa Tour à Boulogne. Plus léger en effec­tifs (une dizaine de salariés, y com­pris les jour­nal­istes) MyTF1news a lui aus­si été arrêté à la même date. Réu­nies sous la ban­nière de Lci.fr, les équipes web – une cen­taine de jour­nal­istes au total – devaient en principe con­stituer une red­outable force de frappe face à la con­cur­rence. Depuis près d’un an, les stratèges de la pre­mière chaîne privée rongeaient leur frein. Ils pen­saient trou­ver la mar­tin­gale avec ce rap­proche­ment.

Dans les faits, les ques­tions d’or­gan­i­sa­tion minent tout déploiement effi­cace de cette task force. La direc­tion des jour­nal­istes est con­fiée à deux pôles dif­férents, issu d’une part de LCI, de l’autre de l’ex Metronews. Une armée de rédac­teurs en chef, provenant des trois sites, peine à se coor­don­ner. Cerise sur le gâteau, per­son­ne ne cha­peaute cet ensem­ble ban­cal. Nico­las Char­bon­neau, l’an­cien directeur de l’in­for­ma­tion, qui l’a con­stru­it depuis plusieurs mois, sem­ble mis sur la touche.

Con­séquence du chaos, un con­tenu indi­gent sur Lci.fr et des inter­nautes qui délais­sent le site. Son audi­ence atteindrait seule­ment la moitié du cumul des vis­ites dans l’an­ci­enne con­fig­u­ra­tion. TF1 ne donne aucun chiffre, mais s’ap­prêterait à engager d’ur­gence des mesures de ratio­nal­i­sa­tion afin de redress­er la barre. Dans le domaine de l’in­for­ma­tion, BFMTV, France TV pour l’au­dio­vi­suel, Le Monde et Le Figaro con­cer­nant la presse, ont pris une longueur d’a­vance. Une par­tie de la cam­pagne de mars 2017 se jouant sur la Toile, TF1 tente à présent de rat­trap­er son retard dig­i­tal à marche for­cée. Le lièvre et la tortue ?

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision