Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Suisse : La RTS jubile après l’échec de l’UDC au référendum

10 mars 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Suisse : La RTS jubile après l’échec de l’UDC au référendum

Suisse : La RTS jubile après l’échec de l’UDC au référendum

10 mars 2016

Temps de lecture : 2 minutes

Au lendemain du vote populaire qui a vu la proposition de l’UDC rejetée, les médias suisses, et particulièrement la RTS, s’en sont donnés à cœur joie.

Pour la Radio Télévi­sion Suisse, en effet, l’UDC, qui pro­po­sait un référen­dum sur l’ex­pul­sion des délin­quants étrangers, n’a pas seule­ment per­du au vote mais égale­ment face à « la société civile ». Qu’im­porte si le par­ti qui avait face à lui les can­tons, les Églis­es, toutes les for­ma­tions poli­tiques, le Con­seil fédéral, le Con­seil nation­al, est tout de même par­venu à un score de 41,1 %.

Qu’im­porte que ce score soit 11,7 % plus impor­tant qu’aux dernières élec­tions. L’heure est à la fête : l’UDC a été rejetée par la « société civile ». En par­al­lèle, seules 48 sec­on­des ont été con­sacrées à la vio­lente défaite des Jeuness­es social­istes dans leur com­bat con­tre la spécu­la­tion sur les den­rées alimentaires.

« La société civile s’op­pose à la société bar­bare, une société dans laque­lle il n’y aurait pas de règle pour vivre ensem­ble […] Jeu d’op­po­si­tion à l’État, à l’au­torité, en soulig­nant la dimen­sion de con­tre-pou­voir de la société civile », pou­vait-on enten­dre sur la RTS.

Der­rière cette insis­tance sur le mot « société civile », le site Bafweb voit une volon­té de « gom­mer toute référence vis­i­ble à la notion de sys­tème » et à ce « ver­rouil­lage cen­tral » qui con­duit, à terme, à « la même désagréable impres­sion de détourne­ment de la démoc­ra­tie que dans les pays voisins ». Une sit­u­a­tion sim­i­laire à celle du Front Nation­al en France. Aux dernières régionales, le par­ti est par­venu, seul con­tre tous, à attein­dre par­fois des scores de 45 %. Et comme en Suisse, au lende­main de sa courte défaite, les médias se sont ample­ment sat­is­faits de leurs œuvres… con­fort­able­ment assis (pour com­bi­en de temps encore ?) sur la cocotte-minute.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés