Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
SOS Homophobie dépose une plainte contre Minute

11 octobre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | SOS Homophobie dépose une plainte contre Minute

SOS Homophobie dépose une plainte contre Minute

Le por­tail com­mu­nau­taire gay Yagg.com annonce jeu­di que SOS Homo­pho­bie a déposé une plainte con­tre Minute devant le tri­bunal cor­rec­tion­nel de Paris lun­di 8 octo­bre dernier.

L’as­so­ci­a­tion com­mu­nau­taire homo­sex­uelle que pré­side Eliz­a­beth Ronzi­er n’a pas appré­cié du tout la une de l’heb­do­madaire du 11 juil­let de cette année qui titrait « Bien­tôt: ils vont pou­voir s’en­fil­er… la bague au doigt » et sous-titrait : « Sida: Mal­gré les risques, ils vont vous don­ner leur sang» et «Bour­rage de crâne: le mariage homo enseigné à vos enfants ».

Le visuel (car­i­cat­ur­al) util­isé par Minute a aus­si énervé SOS Homo­pho­bie, bien que pris durant une gay pride (cf. supra).

Pour l’or­gan­i­sa­tion sub­ven­tion­née par la Ville de Paris, « la lib­erté d’expression et la lib­erté de la presse cessent où com­mence le droit à la dig­nité et au respect d’autrui. SOS homo­pho­bie demande aujourd’hui à la jus­tice de recon­naître le car­ac­tère injurieux et inci­tant à la haine de cette publication ». 

En juil­let, elle avait annon­cé réfléchir à des pour­suites con­tre Minute, accu­sant la pub­li­ca­tion de faire « des amal­games entre l’ho­mo­sex­u­al­ité et la zoophilie, entre l’ho­mo­sex­u­al­ité et le sida ». Elle aura finale­ment atten­du que la pre­scrip­tion (de 3 mois) approche, pour ten­ter une action judiciaire.

Con­tac­té par l’Ob­ser­va­toire des jour­nal­istes et de l’in­for­ma­tion médi­a­tique, Patrick Cousteau, assure que Minute, dont il est rédac­teur en chef, « n’a jamais attaqué les homo­sex­uels dont beau­coup vivent nor­male­ment ».

« On s’en est pris au lob­by gay qui essaye de déstruc­tur­er la société », explique-t-il avant de nous ren­voy­er vers des arti­cles de Libéra­tion et du Figaro, « réservés eux aus­si, voire hos­tiles à la pos­si­bil­ité de don­ner son sang pour les homo­sex­uels ».

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.