Sarkozy allume Radio France et les syndicats

Télécharger en PDF

Dans un long entretien accordé au JDD, Nicolas Sarkozy évoque sa vision de la France et, entre autres, la situation à Radio France, en grève depuis bientôt un mois.

Pour l’ancien chef de l’État, cette affaire a mis en lumière « une ministre totalement dépassée ». Aussi, ce dernier a-t-il relativisé la responsabilité du PDG, Mathieu Gallet, au cœur de multiples polémiques quant à ses dépenses excessives.

Sarkozy y voit surtout « un président trop peu expérimenté à qui on fait jouer le rôle de bouc émissaire », mais pointe également des « syndicats trop puissants enfermés dans un conservatisme archaïque ». Pour l’actuel chef de l’UMP, Radio France est « devenu un bateau ivre », tout comme la France de François Hollande qu’il n’a pas manqué d’égratigner, notamment pour son manque d’investissement dans la Culture.

Voir notre infographie de Radio France

Crédit photo : montage Ojim. Source originale : José Manuel Ballester, Le Radeau de la Méduse (DR Musée Guggenheim Bilbao)