Accueil | Actualités | Médias | Sarkozy allume Radio France et les syndicats
Pub­lié le 15 avril 2015 | Éti­quettes : , ,

Sarkozy allume Radio France et les syndicats

Dans un long entretien accordé au JDD, Nicolas Sarkozy évoque sa vision de la France et, entre autres, la situation à Radio France, en grève depuis bientôt un mois.

Pour l'ancien chef de l'État, cette affaire a mis en lumière « une ministre totalement dépassée ». Aussi, ce dernier a-t-il relativisé la responsabilité du PDG, Mathieu Gallet, au cœur de multiples polémiques quant à ses dépenses excessives.

Sarkozy y voit surtout « un président trop peu expérimenté à qui on fait jouer le rôle de bouc émissaire », mais pointe également des « syndicats trop puissants enfermés dans un conservatisme archaïque ». Pour l'actuel chef de l'UMP, Radio France est « devenu un bateau ivre », tout comme la France de François Hollande qu'il n'a pas manqué d'égratigner, notamment pour son manque d'investissement dans la Culture.

Voir notre infographie de Radio France

Crédit photo : montage Ojim. Source originale : José Manuel Ballester, Le Radeau de la Méduse (DR Musée Guggenheim Bilbao)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This