Accueil | Actualités | Médias | Quel avenir pour les Pure Players d’information ?
Pub­lié le 26 novembre 2012 | Éti­quettes : ,

Quel avenir pour les Pure Players d’information ?

Une étude du Reuters institute for the study of journalism de l'université d'Oxford vient de paraître au sujet des pure players d'information en France, en Allemagne et en Italie. Le cabinet de conseil en communication Seprem en tire plusieurs enseignements.

Ces journaux en ligne sont désormais « de véritables médias d'influence », mais limités par leur manque de moyens et leur absence de « modèle économique convaincant ».

Leur avenir est donc « plus qu'incertain », excepté pour « ceux qui réussiront à se faire épouser par un " vieux média "riche ».

Notons que les pure players d'information français se distinguent par « l'inventivité dont ont fait preuve ces nouveaux éditeurs en matière de modèles économiques ».

Sources : Matière à réflexion by Seprem / Reuters institute for the study of journalism

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux