Accueil | Actualités | Médias | Quand Hélène Hazera donne dans l’humour…
Pub­lié le 5 décembre 2014 | Éti­quettes : ,

Quand Hélène Hazera donne dans l’humour…

Suite à la publication d’un article la mettant en cause, Hélène Hazera, « militante de la cause transexuelle » nous a fait parvenir une mise au point dans laquelle elle précise que son idée « d’envoyer les journalistes dans les camps de travail pour une remise à niveau » était une blague. Donc acte. L’Ojim préfère l’humour à la rééducation idéologique !

« Rien de mieux qu'un observatoire pour ne rien voir…où ne rien entendre. Imaginer que j'ai pu prononcer cette phrase sérieusement, est-ce de l'imbécilité ou est-ce de la malveillance ? Peut-être les deux ? Le retard des journalistes français devant la question trans est proprement confondant -326 assassinats de trans recensés sur cette planète cette année-, de là à les mettre en camp de travail, il y a un pas que je ne peux franchir que sous forme de blague. Je n'ai de sympathie envers aucun camp. A vous de montrer l'état de votre déontologie en publiant cette mise au point », Helene Hazera.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.