Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Grand remplacement des journalistes, votre présentateur de télévision est maintenant virtuel
Publié le 

27 novembre 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Grand remplacement des journalistes, votre présentateur de télévision est maintenant virtuel

Grand remplacement des journalistes, votre présentateur de télévision est maintenant virtuel

Vous aviez peut-être entendu parler des logiciels robots qui rédigent des dépêches à la place des journalistes à l’aide de la fameuse intelligence artificielle. Pour le moment ce type de rédaction est limité à la météo, les résultats sportifs et les cours de la bourse, mais il est appelé à se développer. Vous connaissiez les « fermes de contenus » dont nous vous parlions déjà il y a six ans. Des pools où des pigistes à domicile alignent des feuillets au kilomètre pour un salaire de misère remplaçant de vrais journalistes. Le “grand remplacement” s’applique aussi maintenant aux présentateurs de télévision.

Xinhua + Sogou + Tencent sont dans un bateau

Xin­hua c’est l’agence de presse chi­noise (leur AFP), con­trôlée par le par­ti com­mu­niste chi­nois. Ten­cent (mes­sage galopant en man­darin) fondé en 1998, est un des pre­miers inter­venants chi­nois sur Inter­net. Avec sa mes­sagerie instan­ta­née Wechat, son réseau Ten­cent QQ et d’innombrables sites de jeux, sa valeur en bourse a dépassé 500 mil­liards de dol­lars en 2017. Sogou (fil­iale de Ten­cent) est un des pre­miers moteurs de recherche chi­nois. Ensem­ble ils ont créé le pre­mier présen­ta­teur virtuel.

Zhang Zao artificiel

Mod­elé sur un présen­ta­teur réel (Zhang Zao), le présen­ta­teur virtuel, strict cos­tume gris, cra­vate à pois, fines lunettes, s’exprime trente sec­on­des en man­darin ou en anglais. Même si la pos­ture est légère­ment rigide, le com­men­ta­teur pour­rait pass­er pour un jour­nal­iste débu­tant un peu crispé, l’illusion est décon­cer­tante. L’expression des yeux, cer­tains mou­ve­ments du vis­age sont proches du réel.

Xin­hua pré­cise que ce pre­mier mod­èle sera amélioré et qu’il sera util­isé sur les réseaux soci­aux pour de cour­tes infor­ma­tions de dernière minute. Nous avions déjà con­nu les présen­ta­tri­ces au décol­leté (très) avan­tageux en Alban­ie, les prochaines pour­raient être issues de l’intelligence arti­fi­cielle.

Pho­to : cap­ture d’écran vidéo New Chi­na TV

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision