Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Grand remplacement des journalistes, votre présentateur de télévision est maintenant virtuel

27 novembre 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Grand remplacement des journalistes, votre présentateur de télévision est maintenant virtuel

Grand remplacement des journalistes, votre présentateur de télévision est maintenant virtuel

27 novembre 2018

Temps de lecture : < 1 minute

Vous aviez peut-être entendu parler des logiciels robots qui rédigent des dépêches à la place des journalistes à l’aide de la fameuse intelligence artificielle. Pour le moment ce type de rédaction est limité à la météo, les résultats sportifs et les cours de la bourse, mais il est appelé à se développer. Vous connaissiez les « fermes de contenus » dont nous vous parlions déjà il y a six ans. Des pools où des pigistes à domicile alignent des feuillets au kilomètre pour un salaire de misère remplaçant de vrais journalistes. Le “grand remplacement” s’applique aussi maintenant aux présentateurs de télévision.

Xinhua + Sogou + Tencent sont dans un bateau

Xin­hua c’est l’agence de presse chi­noise (leur AFP), con­trôlée par le par­ti com­mu­niste chi­nois. Ten­cent (mes­sage galopant en man­darin) fondé en 1998, est un des pre­miers inter­venants chi­nois sur Inter­net. Avec sa mes­sagerie instan­ta­née Wechat, son réseau Ten­cent QQ et d’innombrables sites de jeux, sa valeur en bourse a dépassé 500 mil­liards de dol­lars en 2017. Sogou (fil­iale de Ten­cent) est un des pre­miers moteurs de recherche chi­nois. Ensem­ble ils ont créé le pre­mier présen­ta­teur virtuel.

Zhang Zao artificiel

Mod­elé sur un présen­ta­teur réel (Zhang Zao), le présen­ta­teur virtuel, strict cos­tume gris, cra­vate à pois, fines lunettes, s’exprime trente sec­on­des en man­darin ou en anglais. Même si la pos­ture est légère­ment rigide, le com­men­ta­teur pour­rait pass­er pour un jour­nal­iste débu­tant un peu crispé, l’illusion est décon­cer­tante. L’expression des yeux, cer­tains mou­ve­ments du vis­age sont proches du réel.

Xin­hua pré­cise que ce pre­mier mod­èle sera amélioré et qu’il sera util­isé sur les réseaux soci­aux pour de cour­tes infor­ma­tions de dernière minute. Nous avions déjà con­nu les présen­ta­tri­ces au décol­leté (très) avan­tageux en Alban­ie, les prochaines pour­raient être issues de l’intelligence artificielle.

Pho­to : cap­ture d’écran vidéo New Chi­na TV

Mots-clefs : , ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés