Accueil | Actualités | Médias | Bobards d’Or 2013 : et le gagnant est…
Pub­lié le 21 mars 2013 | Éti­quettes : , ,

Bobards d’Or 2013 : et le gagnant est…

La 4ème cérémonie des Bobards d’Or, organisée par l’Institut Polémia, s’est déroulée ce mardi 19 mars en présence d’une assistance de 250 personnes qui, dans une ambiance joyeuse, ont voté pour les plus grands bobards de l’année écoulée, après une première sélection opérée au préalable par les internautes. Verdict.

Le Bobard d’Or 2013 est attribué à « l’expert » Philippe Manière

Le Bobard d’Or 2013 est attribué à « l’expert » Philippe Manière

Le Bobard d’Or 2013 est attribué à « l’expert » Philippe Manière « pour le bobard professoral, pour avoir osé affirmer de manière péremptoire : "Nos flux migratoires en France sont extrêmement ténus" alors qu’il entre en France de l’ordre de 200 000 étrangers supplémentaires par an ».

Le Bobard d’Argent a été attribué au journaliste de Ouest-France, et correspondant du Monde, Serge Le Luyer pour avoir, relatant un fait divers, changé le prénom d’un collégien meurtrier, de Souleymane en Vladimir. « Ou l’art de faire d’une pierre deux coups : on cache l’origine musulmane du meurtrier, on diabolise le prénom du « méchant » président Poutine. »

Le Bobard de Bronze revient à Jean-Jacques Bourdin (BFMTV/RMC) pour avoir dit que l’immigration était plus importante en 1931 qu’aujourd’hui, comparant les Italiens aux Algériens.

Le jury a remis un Prix Spécial, « Mouton d’Or » à « l’ensemble des médias » pour leur traitement de l’affaire Mohamed Merah. « Présenté avant sa découverte par la police comme "blanc, blond, aux yeux bleu", puis après sa neutralisation comme un "Français de Toulouse, un gentil garçon, au visage d’ange". »

Enfin, prix exceptionnel lié à l’actualité brûlante, Patrick Cohen a reçu une « Muselière d’Or » pour avoir reproché à Frédéric Taddeï (« Ce soir (ou jamais !) ») d’inviter des « cerveaux malades » et avoir répondu « non » à la question : « on peut quand même penser ce qu’on veut ? »

Une cérémonie bien garnie et bien représentative des préoccupations du moment et de l’orientation prise par les médias. La Fondation Polémia nous donne rendez-vous l’année prochaine !

Crédit photo : Bobards d'Or / Polémia

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux