Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bobards d’Or 2013 : et le gagnant est…

21 mars 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Bobards d’Or 2013 : et le gagnant est…

Bobards d’Or 2013 : et le gagnant est…

21 mars 2013

Temps de lecture : 2 minutes

La 4ème cérémonie des Bobards d’Or, organisée par l’Institut Polémia, s’est déroulée ce mardi 19 mars en présence d’une assistance de 250 personnes qui, dans une ambiance joyeuse, ont voté pour les plus grands bobards de l’année écoulée, après une première sélection opérée au préalable par les internautes. Verdict.

Le Bobard d’Or 2013 est attribué à « l’expert » Philippe Manière

Le Bobard d’Or 2013 est attribué à « l’expert » Philippe Manière

Le Bobard d’Or 2013 est attribué à « l’expert » Philippe Manière « pour le bobard pro­fes­so­ral, pour avoir osé affirmer de manière péremp­toire : “Nos flux migra­toires en France sont extrême­ment ténus” alors qu’il entre en France de l’ordre de 200 000 étrangers sup­plé­men­taires par an ».

Le Bobard d’Argent a été attribué au jour­nal­iste de Ouest-France, et cor­re­spon­dant du Monde, Serge Le Luy­er pour avoir, rela­tant un fait divers, changé le prénom d’un col­légien meur­tri­er, de Souley­mane en Vladimir. « Ou l’art de faire d’une pierre deux coups : on cache l’origine musul­mane du meur­tri­er, on dia­bolise le prénom du « méchant » prési­dent Poutine. »

Le Bobard de Bronze revient à Jean-Jacques Bour­din (BFMTV/RMC) pour avoir dit que l’immigration était plus impor­tante en 1931 qu’aujourd’hui, com­para­nt les Ital­iens aux Algériens.

Le jury a remis un Prix Spé­cial, « Mou­ton d’Or » à « l’ensemble des médias » pour leur traite­ment de l’affaire Mohamed Mer­ah. « Présen­té avant sa décou­verte par la police comme “blanc, blond, aux yeux bleu”, puis après sa neu­tral­i­sa­tion comme un “Français de Toulouse, un gen­til garçon, au vis­age d’ange”. »

Enfin, prix excep­tion­nel lié à l’actualité brûlante, Patrick Cohen a reçu une « Muselière d’Or » pour avoir reproché à Frédéric Tad­deï (« Ce soir (ou jamais !) ») d’inviter des « cerveaux malades » et avoir répon­du « non » à la ques­tion : « on peut quand même penser ce qu’on veut ? »

Une céré­monie bien gar­nie et bien représen­ta­tive des préoc­cu­pa­tions du moment et de l’orientation prise par les médias. La Fon­da­tion Polémia nous donne ren­dez-vous l’année prochaine !

Crédit pho­to : Bobards d’Or / Polémia

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés