Accueil | Actualités | Médias | Le SNJ demande la création d’une instance déontologique
Pub­lié le 10 octobre 2012 | Éti­quettes : ,

Le SNJ demande la création d’une instance déontologique

Le Syndicat national des journalistes (SNJ), réuni en congrès à Villeurbanne (Rhône), a appelé à la création d'une instance déontologique des médias afin de « regagner la confiance » des lecteurs, auditeurs et téléspectateurs. L'objectif de cette instance « au service de la restauration de l'image de la profession » sera « d'analyser les erreurs commises pour éviter qu'elles ne se reproduisent », explique le SNJ. Un objectif proche de celui de l'Observatoire de la déontologie de l'information (ODI) lancé la semaine dernière par l'historien Patrick Eveno. Le SNJ souhaiterait que la future instance émette des avis pouvant être rendus publics, « cette seule publicité tenant lieu de sanction ». D'après le syndicat, « la défiance, voire l'indifférence, du public envers les médias ne cesse de croître ». L'Ojim a salué la naissance de l'ODI dès sa naissance et y a adhéré en tant qu'association.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This