Accueil | Actualités | Médias | Le New York Times assume la tribune de Poutine
Pub­lié le 16 septembre 2013 | Éti­quettes :

Le New York Times assume la tribune de Poutine

La tribune de Vladimir Poutine dans le New York Times, publiée mercredi 11 septembre et intitulée « Un plaidoyer pour la prudence en Syrie, ce que Poutine a à dire aux Américains », n’est pas passée inaperçue.

Le journal a en effet reçu nombre de protestation de ses lecteurs. L’un d’eux s’est même dit « horrifié » que « le New York Times puisse soutenir un ennemi de longue date des États-Unis ». Andrew Rosenthal, responsable des pages Opinions où a été publiée la tribune, parle d’« allégation » qui « tombe dans la catégorie des opinions ». Ce dernier assume son choix, jugeant la tribune « bien écrite et bien argumentée » mais avoue qu’il n’est « pas d’accord avec beaucoup des arguments ».

« La Syrie est une énorme histoire dont Poutine est un personnage central », a-t-il ajouté, confiant aussi qu’il n’y avait pas de « moyen de savoir si M. Poutine a écrit lui-même son article ». La médiatrice du NYT a quant à elle rappelé que la rédaction en chef du quotidien a été approchée mercredi par une société de relations publiques américaine représentant le chef du Kremlin et proposant un texte en anglais signé du président russe.

Crédit photo : World Economic Forum

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.