Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le loup et le petit chaperon rouge : Google fait les yeux doux aux éditeurs de presse

11 mars 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | not_global | Le loup et le petit chaperon rouge : Google fait les yeux doux aux éditeurs de presse

Le loup et le petit chaperon rouge : Google fait les yeux doux aux éditeurs de presse

Google et son ami le renard Face­book aiment les petits chap­er­ons rouges, par­don les jour­nal­istes. D’ailleurs, ils finan­cent et domi­nent le prin­ci­pal con­grès européen de jour­nal­isme qui se tient chaque print­emps en Ital­ie. Google a financé (pour une somme incon­nue et un cahi­er des charges incon­nu aus­si) le Decodex du Monde. Google pro­prié­taire de YouTube ren­force la cen­sure sur cette plate­forme d’héberge­ment de vidéos. Google (avec Face­book) pompe les ressources pub­lic­i­taires des médias. Mais Google veut sauver les édi­teurs avec un nou­veau pro­gramme.

Le baiser qui tue ou la corde qui soutient le pendu

Google avait déjà un pro­gramme de finance­ment des médias en France, un pro­gramme pour les médias dom­i­nants bien enten­du. Mais Google veut faire plus, tou­jours plus, tou­jours mieux. Avec son pro­jet européen DIN (Dig­i­tal News Ini­tia­tive) le loup veut aider les petits jour­nal­istes chap­er­ons rouges à sur­vivre. Com­ment ? En « facil­i­tant les abon­nements et la fidéli­sa­tion des abon­nés ». Pour une mod­ique com­mis­sion (on par­le de 5 à 10%) la société améri­caine met­tra à dis­po­si­tion ses puis­sants out­ils tech­nologiques. Google suscribe per­me­t­trait une hausse des souscrip­tions et une meilleure ges­tion des abon­nements.

Bien enten­du Google con­naî­tra dans le détail les nou­veaux abon­nés recrutés par ce moyen. Bien enten­du Google suiv­ra les con­tenus des nou­veaux abon­nés afin qu’ils béné­fi­cient d’un fil de résul­tats per­son­nal­isés. Toutes ces pré­cieuses don­nées ren­forceront la banque de don­nées du géant cal­i­fornien, qui pour­ra les utilis­er pour les ven­dre à ses clients dans le déroule­ment de leurs straté­gies com­mer­ciales.

Si cer­tains groupes de presse comme le Figaro sont méfi­ants et soupçon­nent une « opéra­tion de com », d’autres édi­teurs comme le groupe Les Échos/Le Parisien sont ent­hou­si­astes. Pau­vres chap­er­ons rouges, nul ne voit le chas­seur qui les sauvera de leur pré­da­teur tant celui ci est bien déguisé sous les habits de la gen­tille grand-mère. Bien déguisé et telle­ment plus riche que le chap­er­on rouge avec ses gue­nilles chaque jour un peu plus abîmées. Qui mangera qui ? Encore un doute ?

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision