Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Figaro, propriété de Serge Dassault, ménage-t-il les clients du Groupe Dassault ?

23 juin 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Figaro, propriété de Serge Dassault, ménage-t-il les clients du Groupe Dassault ?

Le Figaro, propriété de Serge Dassault, ménage-t-il les clients du Groupe Dassault ?

Le Figaro, grand quotidien de la droite libérale française détenu par l’avionneur Serge Dassault, semble régulièrement confondre business et journalisme. Le 1er juin dernier, une réunion entre le patron des rédactions, Alexis Brézet, et la société des journalistes du titre a donné lieu à des récriminations à propos du traitement de certains sujets d’actualité visant visiblement à ne pas gêner les intérêts de l’industriel propriétaire du titre, au détriment de la liberté d’informer.

Le Canard Enchaîné en donne des extraits savoureux. Pre­mière point de fric­tion : l’Égypte qui vient d’acheter quelques Rafales. Un arti­cle du ser­vice étranger est tout sim­ple­ment sucré dans la pre­mière édi­tion du dimanche 24 mai puis réécrit et « plan­qué » dans la sec­onde. Au pas­sage, la con­damna­tion à mort d’un uni­ver­si­taire par le régime d’Al-Sis­si a dis­paru. Com­men­taire d’Alex­is Brézet qui sonne comme un ter­ri­ble aveu : “tous les jour­naux qui sont détenus par des indus­triels (et ils le sont tous) sont con­fron­tés à cette prob­lé­ma­tique (…) Il faut être par­ti­c­ulière­ment rigoureux, avoir con­science de la sur­in­ter­pré­ta­tion à l’ex­térieur des arti­cles que nous écrivons sur les pays dans lesquels notre action­naire a des intérêts”. Voilà qui rap­pelle sin­gulière­ment Nico­las de Tav­er­nost sur M6 qui avouait cen­sur­er cer­taines de ses émis­sions (« Cap­i­tal » et « Zone inter­dite » notam­ment) car il ne pou­vait pas “sup­port­er qu’on dise du mal de ses clients”.

Autres sujets sen­si­bles en ce début juin : le Qatar et l’Inde, pour les mêmes raisons. Avec un petit numéro de langue de bois d’Alex­is Brézet en prime : “il n’y a pas de papi­er sur le Qatar qu’on ne peut pas écrire. La preuve ce matin [1er juin] avec Philip­pot qui est attaqué en diffama­tion par le Qatar.” Mais il s’empresse d’ad­met­tre que “dans ce cas pré­cis, il était plutôt de nature à ren­dre ser­vice au Qatar”

Dernier sujet soulevé par la SDJ : Le Figaro a été le seul des prin­ci­paux médias français à ne pas avoir titré en une sur le scan­dale de cor­rup­tion qui sec­oue la Fifa, relégué en sujet sec­ondaire. Ce qui rap­pelle le temps des affaires Das­sault qui fai­saient la une de la plu­part des jour­naux mais d’un entre­filet pudique dans Le Figaro.

La SDJ accuse : “cer­tains jour­nal­istes nous affir­ment qu’on leur a demandé d’être pru­dents avec le Qatar et la Fifa”. Le patron quant à lui botte en touche : “je ne suis pas un spé­cial­iste du foot­ball”. Mais pour ménag­er les clients, en revanche, il s’y con­naît très bien.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision