Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La SDJ du Monde réagit aux insultes de son actionnaire, Pierre Bergé

12 décembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La SDJ du Monde réagit aux insultes de son actionnaire, Pierre Bergé

La SDJ du Monde réagit aux insultes de son actionnaire, Pierre Bergé

Après les propos insultants de Pierre Bergé vis-à-vis du feuilletoniste du supplément littéraire, Éric Chevillard, la société des journalistes (SDJ) du quotidien du soir s’est dite « choquée » par son comportement.

Bergé avait, en octo­bre dernier, jugé « ridicule » que Le Monde cri­tique, via un papi­er d’Éric Chevil­lard, l’écrivain Patrick Modi­ano, alors que celui-ci allait obtenir le prix Nobel quelques jours plus tard. Mar­di dernier, suite cette fois à un arti­cle posi­tif écrit par Denis Cos­nard, Pierre Bergé était revenu sur l’af­faire, trai­tant M. Chevil­lard de « con­nard », dans un jeu de mot jugé « facile et déplacé » par la SDJ.

« Nous regret­tons que le prési­dent du con­seil de sur­veil­lance du Monde ait cru bon d’a­jouter l’in­sulte à son mécon­tente­ment cou­tu­mi­er », a‑t-elle pub­lié en réac­tion. Et de pour­suiv­re : « L’ex­er­ci­ce de la cri­tique, qu’elle con­cerne les arts, les let­tres, le théâtre, le ciné­ma ou la musique, doit demeur­er libre. Loin de nous l’idée d’empêcher M. Bergé de s’exprimer publique­ment, mais cette inter­ven­tion nous choque. Elle nuit à l’image de notre jour­nal et à la sérénité du tra­vail de la rédaction. »

Ce n’est pas la pre­mière fois que Pierre Bergé s’en prend au jour­nal dont il est action­naire. En avril 2013, il s’était indigné qu’une pub­lic­ité pour la Manif pour Tous paraisse dans ses colonnes. Il s’en était égale­ment pris à l’heb­do­madaire La Vie, qui appar­tient au groupe Le Monde, suite aux édi­to­ri­aux du directeur de la rédac­tion, Jean-Pierre Denis, con­tre « le mariage pour tous ».

Voir notre infographie du groupe Le Monde ainsi que celle de Pierre Bergé

Crédit pho­to : drum­aboy via Flickr (cc)

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.