Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La « justice » britannique : Julian Assange toujours sous mandat d’arrestation

16 février 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | not_global | La « justice » britannique : Julian Assange toujours sous mandat d’arrestation

La « justice » britannique : Julian Assange toujours sous mandat d’arrestation

L’Observatoire est revenu le 9 février 2018 sur le cas de Julian Assange reclus depuis près de six ans à l’ambassade d’Équateur à Londres. Mardi 13 février les autorités britanniques ont confirmé le maintien de son mandat d’arrestation.

Pour sor­tir de cet enfer­me­ment en forme de cul de sac, l’Équateur avait accordé à Assange la nation­al­ité équa­to­ri­enne en décem­bre 2017. Mais les autorités bri­tan­niques avaient alors refusé de lui accorder un statut diplo­ma­tique qui lui aurait per­mis de sor­tir de l’ambassade sans courir le risque d’être arrêté. Le juge Emma Arbuth­bot a con­fir­mé le man­dat d’arrestation le 13 févri­er jugeant que « l’arrestation est une réponse pro­por­tion­née », Mon­sieur Assange s’étant sous­trait à la jus­tice en se réfu­giant dans une ambassade.

La veille, un arti­cle du quo­ti­di­en The Guardian avait révélé que dès 2013 la jus­tice sué­doise avait envis­agé d’abandonner les pour­suites pour viol con­tre Assange. Ce sont alors les autorités bri­tan­niques qui ont demandé instam­ment le main­tien des pour­suites à leurs homo­logues de Suède. L’Équateur a indiqué que Julian Assange pour­ra rester à leur ambas­sade « tant que sa vie sera en dan­ger » et l’intéressé a annon­cé sa déci­sion de faire appel de la sen­tence de main­tien d’arrestation. Si Assange fût un héros de la lib­erté d’informer, il en est devenu un mar­tyr, vivant comme un pro­scrit. Vous avez dit acharnement ?

Crédit pho­to : Can­cillería del Ecuador via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.