Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Julien Dray accuse le service public de « servir la soupe aux réactionnaires »
Publié le 

4 février 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Julien Dray accuse le service public de « servir la soupe aux réactionnaires »

Julien Dray accuse le service public de « servir la soupe aux réactionnaires »

Invité du Forum de Radio J ce dimanche 2 février 2014, Julien Dray a accusé le service public de servir la soupe aux extrémistes et aux réactionnaires, marchant dans les pas de Caroline Fourest.

« La pen­sée réac­tion­naire est dev­enue ten­dance depuis une dizaine d’an­nées, elle est dev­enue à la mode. Je dirais même que le ser­vice pub­lic lui a sacré­ment servi la soupe avec des émis­sions où, soit-dis­ant, c’est la lib­erté d’ex­pres­sion » qui pré­vaut, a con­sid­éré le dirigeant social­iste. « Comme dis­ait Godard, cinq min­utes pour les Juifs, cinq min­utes pour les Nazis. Et comme dit Car­o­line Fourest, c’est même plus sou­vent main­tenant 6 min­utes pour les nazis et 4 min­utes pour les Juifs », a‑t-il ajouté suite aux attaques de la jour­nal­iste à l’encontre de l’émission de Frédéric Tad­deï, « Ce soir (ou jamais !) » sur France 3.

Le co-fon­da­teur de SOS Racisme estime que des « lead­ers réac­tion­naires » pul­lu­lent sur « toute une série d’émis­sion sur les radios, à la télévi­sion ». « C’est devenu ten­dance, ça fait bien de remet­tre tout en cause. L’al­i­bi de tout ça, c’est la lib­erté d’ex­pres­sion. Mais les idées qui sont émis­es, ce ne sont pas des idées, ce sont des dél­its. Parce qu’elles pro­duisent, quand elles sont appliquées, de la bar­barie », a‑t-il con­clu.

Au final, per­son­ne ne sait vrai­ment où com­mence, et surtout où s’arrête, la lib­erté d’expression…

Crédit pho­to : par­ti­so­cial­iste via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision