Les abom­inables accords Blum-Byrnes de 1946 signés par Jean Mon­net et Léon Blum sig­naient la préémi­nence du ciné­ma améri­cain en France. Mal­gré l’opposition des milieux français du ciné­ma, les accords met­taient fin à une régle­men­ta­tion de 1936 instau­rant un quo­ta de films améri­cains dans les salles français­es.

lire plus