Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Grève suivie à France Télévisions

20 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Grève suivie à France Télévisions

Grève suivie à France Télévisions

20 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes

Le mouvement de grève prévu ce mardi 18 décembre 2012 à France Télévisions a été « très bien suivi » selon les syndicats et « significatif » selon la direction.

L’appel avait été lancé par les syn­di­cats pour pro­test­er con­tre le plan d’économies imposé par la réduc­tion de la dota­tion de l’État, impli­quant 85 mil­lions d’euros de bud­get en moins et env­i­ron un mil­li­er de départs volon­taires. Les négo­ci­a­tions sont en cours entre le min­istère de la Com­mu­ni­ca­tion et la direc­tion de la chaine autour du Con­trat d’Objectifs et de Moyens (COM).

« C’est un mou­ve­ment sig­ni­fi­catif qui traduit l’in­quié­tude d’une par­tie des salariés dans un con­texte économique dif­fi­cile », a estimé Philippe Papet, directeur général des ressources humaines de France Télévi­sions. « Ce mou­ve­ment de grève, c’est un gros coup de colère autant envers la direc­tion de la tutelle qu’en­vers la direc­tion. La tutelle parce qu’elle impose la baisse de bud­get, la sec­onde parce qu’elle met en place un plan d’é­conomies dras­tique », a de son côté dénon­cé Marc Chau­velot, secré­taire général du SNRT-CGT.

Au cours de cette grève, plus de 200 salariés s’étaient rassem­blés devant le siège de France Télévi­sions en bran­dis­sant des slo­gans tels que : « Sarko m’a tuer, Hol­lande m’enterre », ou encore : « Fil­ip­pet­ti : moins belle la vie ». Selon la direc­tion, le taux de grévistes était de 23,8 %. Antoine Chuzeville, secré­taire adjoint du comité cen­tral d’en­tre­prise, a quant à lui avancé un chiffre de 50% pour les jour­nal­istes et un taux encore supérieur pour les autres métiers.

Ce mar­di, plusieurs pro­grammes ont été per­tur­bés dont le mag­a­zine « C’est à vous » sur France 5, « Soir 3 », « Midi en France » et « Ce soir (ou jamais !) » sur France 3 ou encore « C’est au pro­gramme » sur France 2.

Crédit pho­to : marsupilami92 via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés