Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Fleur Pellerin évoque les unes « nauséabondes » de Valeurs Actuelles
Publié le 

14 avril 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Fleur Pellerin évoque les unes « nauséabondes » de Valeurs Actuelles

Fleur Pellerin évoque les unes « nauséabondes » de Valeurs Actuelles

« Je n’ai pas à me faire le censeur de cer­tains médias parce que le con­tenu ne me plaît pas »

Invitée du « Bondy Blog Café » dimanche dernier sur LCP et France Ô, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a été interrogée sur les deux unes de Valeurs Actuelles ayant fait l’objet d’une condamnation.

« Cela m’in­spire un peu du dégoût, parce que je crois qu’au­jour­d’hui, il ne faut pas jouer avec les haines recuites (…) Stig­ma­tis­er des pop­u­la­tions à cause de leur orig­ine eth­nique ou de leur reli­gion, est quelque chose d’ex­trême­ment nauséabond et dan­gereux dans la péri­ode actuelle », a estimé la min­istre en réus­sis­sant à réu­nir tous les codes de lan­gage con­venus en une seule phrase.

Les deux cou­ver­tures en ques­tion, celle sur « L’in­va­sion qu’on cache » et celle titrant « Roms, l’over­dose », ont valu récem­ment au directeur de la pub­li­ca­tion de l’heb­do­madaire une con­damna­tion pour « dis­crim­i­na­tion envers les musul­mans » et une autre pour « provo­ca­tion à la dis­crim­i­na­tion, la haine ou la vio­lence envers les Roms ».

Con­cer­nant le fait de vers­er tout de même des sub­ven­tions à un jour­nal si « nauséabond », Fleur Pel­lerin a estimé qu’elle était « aus­si la min­istre du plu­ral­isme de la presse ». « Je n’ai pas à me faire le censeur de cer­tains médias parce que le con­tenu ne me plaît pas », a‑t-elle déclaré avant de con­clure en rap­pelant qu’il y avait « des procé­dures qui per­me­t­tent de faire con­damn­er des con­trevenants ».

Voir aussi : Bondy Blog, la banlieue parle aux bobos

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision