Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Facebook, croissance en baisse, profits en hausse

4 novembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Facebook, croissance en baisse, profits en hausse

Facebook, croissance en baisse, profits en hausse

Malgré des soucis récurrents, ses 29 millions de comptes piratés (mais en réalité 50 millions de comptes ont été touchés), malgré ses appels à la censure en compagnie de ses amis de Google et Twitter, le réseau social continue d’accumuler les profits.

Quelques nuages en 2018

Les pseu­do-piratages de la cam­pagne élec­torale améri­caine de 2016 via des comptes russ­es ont été le nou­veau compte de fées don­nant nais­sance au terme gal­vaudé de Fak­e­news (infox en français). Mark Zucker­berg avait dû com­para­itre devant le Con­grès améri­cain pour se faire tir­er les oreilles et comme nous vous le disions en juin devant le Par­lement Européen le 22 mai 2018. Une audi­tion for­matée de telle façon que le Prési­dent du réseau a réus­si à ne répon­dre à aucune ques­tion gênante, comme les deux suiv­antes :

  • La cen­sure arbi­traire appliquée par Face­book est elle com­pat­i­ble avec les valeurs fon­da­men­tales de notre démoc­ra­tie ?
  • La chas­se aux fauss­es nou­velles est elle en train de devenir un pré­texte pour chas­s­er et réduire au silence les lib­ertés d’opinion et d’expression ?

Plus grave pour la société, l’action Face­book avait dévis­sé de 19% en une seule journée le 26 juil­let 2018, pas­sant de plus de 217 dol­lars à moins de 177, effaçant 120 mil­liards de dol­lars de cap­i­tal­i­sa­tion. Le pau­vre Mark, pre­mier action­naire, avait per­du (sur le papi­er) 16 mil­liards de dol­lars en 24h. Pour ceux qui s’inquiéteraient pour son avenir, il lui en restait quand même un peu plus de 70 mil­liards, de quoi pass­er l’été à l’abri.

Effet de la RGPD

Le règle­ment européen sur la pro­tec­tion des don­nées per­son­nelles (RGPD) en vigueur depuis le print­emps 2018 con­traint le réseau à lim­iter un peu sa col­lecte des don­nées rel­a­tives à ses usagers (européens) et par­tant à dimin­uer leur monéti­sa­tion. In fine le réseau n’a per­du que deux mil­lions d’utilisateurs au troisième trimestre 2018, pas­sant de 377 mil­lions de « clients » à 375 mil­lions, une perte min­ime.

Un milliard et demi d’utilisateurs réguliers

1,49 mil­liards d’utilisateurs vont sur le réseau social quo­ti­di­en­nement soit 20% de la pop­u­la­tion mon­di­ale, en hausse de 9% en par­ti­c­uli­er en Afrique et en Asie. Au même moment, les util­isa­teurs améri­cains stag­nent mais ne reflu­ent pas et con­tin­u­ent de représen­ter la moitié des revenus mon­di­aux. Pour le troisième trimestre 2018, les prof­its atteignent 5,8 mil­liards de dol­lars, 800 mil­lions de mieux qu’au trimestre précé­dent. Mark passera l’hiver au chaud.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.