Accueil | Actualités | Médias | États-Unis : les américains passent la moitié de leurs temps à consommer les médias
Pub­lié le 16 septembre 2018 | Éti­quettes :

États-Unis : les américains passent la moitié de leurs temps à consommer les médias

Une récente enquête de l’institut Nielsen portant sur les comportements des américains face à leurs médias et portant sur le premier trimestre 2018 vient d’être publiée. Les habitudes européennes tendant à se calquer – en bien ou en mal – avec un retard dans le temps sur les us et coutumes américains, il nous a semblé intéressant d’en présenter les grandes lignes au public francophone.

Onze heures par jour

C’est pour un américain le temps moyen passé à regarder, écouter, lire, interagir avec les médias. L’étude ne porte que sur les classes d’âge supérieures à 18 ans, les habitudes des 15/18 ans (certainement différentes) ne sont pas concernées par le panel. Mais on peut noter que si les 18/34 ans ne passent « que » 9 h par jour à cette activité, les plus de 65 ans dépassent joyeusement les 12h soit plus de la moitié du temps disponible d’une journée.

La télévision reine

Comment peut on passer 4h46 en moyenne par jour devant la télévision ? C’est possible et c’est même en augmentation d’une douzaine de minutes par rapport au panel d’il y a six mois. Les lois américaines autorisent les statistiques ethniques et l’étude distingue les chiffres pour la moyenne mais aussi pour les noirs, les hispaniques et les asiatiques (et curieusement pas pour les caucasiens). Le lecteur de l’étude peut constater que si les noirs passent quotidiennement plus de 6 heures et demi devant la télévision, les asiatiques ne lui consacrent que moins de 2 heures et demi.

Le digital et la radio en bonne forme

Le digital occupe en moyenne 3h48 d’une journée, l’usage du smartphone est plébiscité (plus de 80% d’utilisateurs journaliers) alors que les tablettes ne sont utilisées que par moins de la moitié de la population. Des programmes vidéo sont regardés quotidiennement par plus de sept personnes sur dix dans la tranche d’âge la plus jeune et un peu moins de la moitié pour les plus vieux. Les deux tiers des foyers (+6% en un an) sont abonnés à des chaines payantes de vidéo à la demande et plus d’un tiers disposent de deux abonnements ou plus. La radio est stable avec 1h46 d’écoute par jour.

Des habitudes ethniques contrastées

La population blanche (caucasian en américain) n’est pas étudiée à part, contrairement aux hispaniques, noirs et asiatiques. Les noirs sont ceux qui regardent le plus la télévision (de loin) et sont les plus présents sur les jeux en ligne. Les hispaniques sont les plus gros consommateurs de radio. Alors que les asiatiques sont ceux qui regardent le moins la télévision, qui jouent le moins en ligne, regardent le plus internet sur un ordinateur et utilisent le plus leur tablette.

L’étude complète peut être téléchargée ici.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This