Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Dijonscope : RIP

21 mai 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Dijonscope : RIP

Dijonscope : RIP

De nombreuses études montrent que le modèle économique des pure players est extrêmement difficile à trouver, d’autant plus lorsqu’il s’agit de sites d’informations locales.

Dernier exem­ple en date, Dijon­scope qui « tire sa révérence », selon les ter­mes employés par Sabine Tor­res, direc­trice et rédac­trice en chef du site. En redresse­ment judi­ci­aire depuis la fin de l’an­née 2012, aucun pro­jet de reprise et/ou de recap­i­tal­i­sa­tion n’a pu aboutir.

Pour être rentable, le site avait besoin de 3500 abon­nés. Un peu moins de 2000, dont seule­ment la moitié pour une année com­plète, ont été trou­vés… C’est donc la fin d’une aven­ture, com­mencée en 2009.

Selon les mots de Sabine Torès, Dijon­scope avait pour objec­tif « à la fois de redor­er le bla­son de la presse quo­ti­di­enne régionale en déclin et de légitimer le paiement d’une édi­tion 100% numérique alors que tout sem­ble gra­tu­it sur le web ».

« L’in­for­ma­tion indépen­dante en Bour­gogne », c’est donc (pro­vi­soire­ment ?) terminé.

Source : Dijon­scope — crédit pho­to : DR Dijonscope

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.